Skip to content

Argentine : les étoiles du nord

Je n’aime pas perdre le Nord, en particulier lorsque je voyage. Ainsi, c’est sans regret que nous quittons Buenos Aires, direction le nord de l’Argentine. Destination Salta, une ville à plus de à 22h de la capitale (et donc 23h de Tigre). Si Salta manque un peu de sel, ce n’est pas le cas de la région qui t’embarquera pour plusieurs jours dans un paysage qui n’a rien à envier à ceux de l’Ouest Américain.

Road Trip Argentine

JOUR 1 / SALTA

Premier arrêt obligatoire pour tout voyageur qui souhaite découvrir la région : Salta la Linda qui n’a pas grand chose de joli malgré son surnom, excepté son Iglesia de San Francisco, les bâtisses de sa place centrale ou la vue de son téléphérique. Ici, on vient faire du shopping dans le mercado central, se pauser dans un vrai lit après une nuit de bus et louer une voiture avant de tracer sa route vers le nord ou le sud… si toutefois, on tombe sur un créneau où les boutiques de location sont ouvertes (donc pas entre 13h et 17h) (devine à quelle heure nous sommes passés).

Quelques heures de négociation plus tard, le contrat est signé. A noter que le règlement en CB allonge légèrement la note mais donne droit à l’assurance de sa carte bleue, indispensable dans une région où les priorités n’existent pas ni à droite ni gauche, et où la majorité des routes sont des pistes (sic) (j’y reviendrai).

Salta Argentine

Iglesia de San Francisco Salta

Salta Argentina

Centre ville Salta

JOUR 2 / ROUTE VERS CACHI 

Le lendemain, nous quittons sans regret cette ville où les chauffeurs de taxi semblent avoir été formé par les guichetiers de Buenos Aires. Direction le sud pour une boucle de 4 jours dans un décor à couper le sifflet aux bavards que nous sommes.

Tour à tour, nous traversons le village d’El Carril, la vallée de la Lerma et sa forêt luxuriante, la Quebrada de Escoipe au dessus de la rivière du même nom. La vallée s’ouvre sur de superbes montagnes rouges et vertes façonnées par le sulfate de suivre.

Puis, nous poursuivons notre bonhomme de chemin dans les lacets de la Cuesta del Obispo pour déboucher dans la Vallée Encantado où trône une adorable petite église. Le trajet continue sur l’immense plateau de Cachi Pampa puis sur l’interminable route de la recta Tin Tin au Tibet dans le parc national de Los Cardones. Ici, les cactus font des V de Victoire (ou des doigts d’honneur) pour le plus grand bonheur des touristes que nous sommes.

Nord Argentine

Lama Argentine

Cuesta del Obispo

Voyage Argentine

Vallée Encantado Argentine

Vallée Encantado Salta

Recta Tin Tin

Cactus Argentine

Paysages Argentine

Vers 17h enfin, nous pénétrons dans ce pueblo coincé au pied de la Nevada de Cachi, perché à 2280 mètres d’altitude. Nos premiers pas en apesanteur, histoire de s’habituer en douceur (et en beauté) à prendre de la hauteur.

A Cachi, on se balade à pied dans les rues pavées, on sirote une bière locale au bar de la place du village, on visite la petite église de style colonial et le musée (lorsqu’il n’est pas fermé) (devine quand nous sommes passés). Le seul effort (en plus du levage de coude) consistera à grimper au cimetière pour admirer la cité vue du ciel.

Pour que tes nuits soient douces (mais surtout bon marché) : La Mamama. Tel. : (054) 0387 1541-25880

Cachi Argentine

Cachi Salta

Carte postale Cachi Argentine

Eglise Cachi

Village Cachi Argentine

JOUR 3 / VALLÉE DE CALCHAQUIES & CAFAYATE

La matinée débute par la recherche de petits trésors de la nature : le Puente de los Diablos (pont des Diables) et de los Volcanos Gemelos (Volcans Jumeaux), tous deux modelés dans la roche pendant un paquet d’années. Nous reprenons ensuite la route de la Vallée de Calchaquies, ce parcours de 500 kms entre vallées et montagnes qui relie Salta à Cafayate, en passant par Cachi, mais aussi Molinos, Angastaco et la superbe Quebrada de las Fechas.

Les décors se suivent sans tout à fait se ressembler. Ce qui fait bosser sans relâche nos appareils photos dont les cartes mémoires déclarent régulièrement forfait. A force de s’arrêter tous les 10 mètres, nous arrivons à Cafayate lorsque le jour s’en est allé depuis des heures.

Vallée de Calchaquies

Vallée de Calchaquies Argentina

Vallée de Calchaquies Argentine

Argentina Cactus

Quebrada de las Fechas

L’horaire tardif ne nous empêche pas de partir à la découverte de la petite cité. Une place centrale comme il est d’usage dans le coin, des dizaines de murs de street artés, des restos pour touristes mais néanmoins corrects…. Pourtant, ce n’est pas pour le centre ville que l’on débarque ici mais pour le pinard local concocté par les milliers de m2 carré de vignes postées à la sortie (ou à l’entrée) de la ville. Ne manque pas de visiter l’une d’entre elle. En plus d’une visite gratuite (la plupart du temps), tu pourras goûter aux produits locaux. Santé.

Pour que tes nuits soient douces : Hospedaje – C. Q. de Niño y Calle Salta. Tél. : +54 03868 421680.

Pour picoler local : Finca QuaraRuta 40 km 4340, Cafayate. Tél. : +54 3868 42-1709.

Pour déguster une bonne salade d’avocat : La Carreta de Don OlegarioAv. Gral. Güemes Sur 20, 4427 Cafayate

Vignes Cafayate

Caves Salta

Finca Quara Cafayate

Bodeha Quara Argentina

Cafayate street art

Cafayate

Solcito Argentina

Casa Lama Cafayate

JOUR 4 / RUINES DE QUILMES 

Pour accéder à l’une des ruines les plus célèbres de la région, il faudra faire preuve d’un sens de l’orientation hors paire (= ne pas louper le croisement au kilomètre 4 293) et avoir des jambes solides. Situé à 60 kilomètres de Cafayate, l’ancien village indien a été construit au XIème siècle à même la montagne. On se cultive en faisant quelques exercices en grimpant entre les maisons en pierres qui serpentent à travers la montagne.

Abandonné depuis la défaite des Indiens en 1667, le village a été la proie de promoteurs peu scrupuleux. Après des années de fouilles puis une bataille judiciaire, le site a ouvert ses portes au public. Depuis 2008, ce sont les descendants des Quilmes qui exploitent le site.

Plusieurs heures (une bouteille d’eau et un tube de crème solaire) sont nécessaires pour escalader la bête, crapahuter sur les lieux à son rythme et photographier à tout va la vue sur le panorama somptueux environnant. Heureusement qu’il y a une piscine à l’hôtel (#effortréconfort).

Ruines de Quilmes

cardones Argentina

Ruinas de Quilmes

Fleur de Cactus Argentine

Site de la Quilmes

JOUR 5 / QUEBRADA DE LAS CONCHAS

On the road trip again. Nous ne le savons pas encore mais aujourd’hui, nous allons visiter un château (el Castillo), regarder par les fenêtres de las Ventanas, admirer un obélisque (el Obelisco), se recueillir auprès d’un moine (el Freile), faire un tour dans un amphithéâtre (el Anfiteatro), pactiser avec le diable (la Garganta del Diablo) et même embrasser un crapaud géant (el Sapo). Tous ont été « taillés » de la main de miss Nature qui affiche non sans fierté ses talents de sculptrice.

Malgré la beauté des lieux et la météo favorable, rares sont les voitures à s’aventurer sur la route qui se faufile entre les montagnes. Nous sommes seuls sur le sable les yeux dans l’eau au monde, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

 

Dans le prochain épisode / in the next issue : le road trip continue au nord de Salta.

Quebrada de las Conchas

Quebrada de las Conchas Argentine

Solcito Argentina

El Castillo Salta Argentine

El Sapo Salta

Crapaud Argentine

Travel Argentina

Tortillas con queso

Jujuy Argentine

16 Comments

    • Solcito Solcito

      Merci beaucoup Lili !

  1. Oh merci pour ces magnifiques clichés ! J’espère avoir la joie d’y aller bientôt !

    • Solcito Solcito

      Merci à toi pour ton commentaire. J’espère que tu auras l’occasion d’y aller, c’est tellement (mais tellement) joli par là-bas !

  2. Wow! ces images! c’est assez incroyable!
    je pense de plus en plus à l’Amérique du Sud à force de voir ce genre d’article!
    Bravo ;)

    • Solcito Solcito

      Tu as bien raison, c’est tellement beau (et tu n’as pas encore vu les images de la Bolivie. L’article arrive dans les prochaines semaines ;)

  3. Très sympa cet article, effectivement la ressemblance avec certains paysages de l’ouest américain est saisissante! J’espère pouvoir découvrir l’Argentine d’ici quelques années (comme j’habite en Colombie je pense qu’il y a moyen de moyenner ;))

  4. Superbes les photos et merci pour tous tes conseils bien utiles, l’Amérique du Sud me tente de plus en plus :) Y-a-t-il un moment de l’année que tu conseilles pour voyager en Argentine ?

    • Solcito Solcito

      Merci ton commentaire/compliments Marine. Je te conseillerais d’y aller au Printemps. En été, il fait un peu (beaucoup) chaud et en hiver, tu prends le risque que les routes soient inondées donc impraticables sauf si tu baroudes en 4X4…

  5. Hello,

    Super ton article et les photos sont magnifiques !!
    On file bientôt vers le nord et ça va nous être bien utile :)

    A bientôt

    Greg

    • Solcito Solcito

      Merci pour ton commentaire Greg. J’espère que mon article vous sera utile… Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *