Skip to content

Voir Lacanau en hiver et mourir (de bonheur)

Il fallait que je respire (et ça c’est rien de le dire). Alors, j’ai pris mes clefs et mes claques et je suis partie à quelques 59,2 kilomètres de ma porte d’entrée. Une heure de trajet pour Le voir, immense, tourmenté, bouillonnant. Ultra-convoité lors de la belle saison, Il était seul lorsque je suis allée Lui rendre une petite visite. Les yeux dans les bleus, nous nous sommes regardés sans dire un mot. Une balade, un tête à tête, une séance d’aquabike, un massage et une nuit plus tard, je suis repartie apaisée, calme, revigorée. Bref, je suis allée voir Lacanau en hiver et saluer son Océan. C’était drôlement bien.

Sunset Bordeaux

Bordeaux >> Lacanau

C’est l’hymne de nos campagnes
De nos rivières, de nos montagnes
De la vie man, du monde animal
Crie-le bien fort, use tes cordes vocales (hey)

Rat des ville (à défaut d’être petit rat du palais Garnier), je suis aussi mulot des champs, voire ragondin après abus de raclettes. En d’autres termes, je cours me mettre au vert dès que l’occasion se présente. Ce jour de décembre 2018, l’occasion s’est présentée de me mettre au bleu, du côté de Lacanau. Si l’endroit est saturé l’été, il est délaissé dès les prémices de l’automne. Une très bonne nouvelle pour les gens comme moi qui adorent prendre le large hors des périodes battues, ceci même si cela implique de se balader sous 18 couches d’épaisseur.

L’avantage lorsque l’on vit à quelques dizaines de kilomètres de la côte et que l’on travaille en freelance, c’est que l’on peut (presque) décider d’aller voir l’océan comme on envisagerait de se faire une partie de bowling. Comme je fais rarement des strikes seule en pleine semaine, j’ai troqué les boules contre le sable fin de l’océan Atlantique et pris la route du rivage, sur la sympathique invitation de l’hôtel VitalParc.

Rives Lac Lacanau

Vue Lac Lacanau en hiver

Lac Lacanau hiver

Première escale : l’océan 

La mer
Qu’on voit danser
Le long des golfes clairs
A des reflets d’argent
La mer
Des reflets changeants
Sous la pluie

Point de bouchons et autres ralentissements en ce mardi matin. A mon arrivée, je suis accueille par Alexis, le coach sportif de l’établissement. Avant de commencer les réjouissances, mon nouvel ami choisit de m’amadouer m’emmener faire le tour du propriétaire, dans les antres de Madame Nature.

Je (re)découvre la bourgade de Lacanau, son lac, ses coins secrets et ses plages interminables. Il n’y a pas un chat mais des milliards de grains de sable et de mètres cubes d’eau, rien que pour nous. Quelques inspirations et je sens déjà l’air iodé faire son petit effet. C’est mes poumons qui sont contents (et cette foutue rhino-pharyngite qui squatte mes bronches qui fait la tronche).

Afin de me mettre en jambe, Alexis propose une séance de marche en pleine conscience. Grâce à lui et à mon ami Wiki, je découvre que la pleine conscience est “une attitude d’attention, de présence et de conscience vigilante, qui peut être interne (sensations, pensées, émotions, actions, motivations) et/ou externe (monde environnant, bruits, objets, événements)”.

Vous me mettrez un peu des deux, s’il vous plait. Les pieds bien ancrés dans le sol (le vent aura raison de notre motivation pour la promenade) me voici face à la mer sans Calogero mais avec des sensations plutôt agréables, à écouter les phrases enivrantes d’Alexis mixées au bruit des vagues. Un combo musical plutôt sympathique qui m’enverrait presque dans les bras de Morphée, si les températures n’avoisinaient pas les -150°C. Détendue comme après 10 séances de yoga, je rouvre les yeux et prends congé de l’Océan. Pour mieux Le retrouver plus tard.

Lacanau Océan en hiver

Lacanau seul au monde

Voir Lacanau en hiver

Lacanau Océan en hiver

Quo faire à Lacanau en hiver

Deuxième arrêt : vélo, eau, dodo

Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
A bicyclette (aquatique)
Nous étions quelques bons copains
Y avait Fernand y avait Firmin
Y avait Francis et Sébastien
Et puis Paulette

Cet interlude aquatique n’est que la première étape de mon séjour axé sur le lâcher prise. Cette mini-parenthèse a pour but de me rappeler simplement à être bien, grâce à une alimentation saine, à des massages, des séances de sophro ou de sport et des exos de respiration au bord de l’océan (encore Lui) ou dans la forêt.

En parlant de sport, c’est l’heure de me mettre à l’eau avec la séance d’aquabiking concoctée par Alexis. Après un questionnaire pour connaître mes antécédents médicaux (et donc me faire plus ou moins souffrir), c’est parti pour trois quarts d’heure de pédalage dans la semoule flotte. Grâce à l’eau, nul danger de terminer courbaturée comme jamais. Le sportif donne de la voix pour que je donne de la jambe… et ça marche. 45 minutes d’accélération plus tard, je suis une pro du vélo, la reine de la Petite Reine des eaux, la fille de Richard Virenque et de la Petite Sirène.

Et puisqu’après l’effort vient toujours le réconfort, je dédie le reste de l’après-midi à déplacer mon corps d’un endroit agréable à un autre, dans les 350m2 de l’univers sensoriel de l’hôtel. Au menu de ces quelques heures fort sympathiques : un barbottage dans les eaux tourbillonnantes du jacuzzi, une petite sieste sur les bancs brûlants des hammam/sauna (ne pas rayer la mention inutile) et une session frissons dans la grotte de glace/sous la douche polaire (j’aurais bien rayé toutes les mentions, mais paraitrait-il que c’est bon pour la santé)(ahem).

Spa Vital Parc

Espace sensoriel Vital Parc

Troisième stop : les étoiles

Un peu plus près des étoiles
Au jardin de lumière et d’argent
Pour oublier les rivages brûlants
Un peu plus près des étoiles

Dernière étape et pas des moindres : un “Voyage des Sens”, le corps étalé sur une table chauffante (best idée du monde ever), la tête dans les étoiles avant d’aller admirer les vraies qui attendent bien sagement dans le ciel. En attendant, je me laisse emporter par cette virée muti-sensorielle et m’abandonne totalement aux mains de maîtresse de la praticienne qui me papouille du pouce de pied à la racine des cheveux.

Alors que je ne suis pas très loin de me blottir dans les bras musclés de Morphée (encore lui), une voix vient me sortir de ma torpeur pour mieux m’y reconduire. C’est celle d’Alexis, en mode sophrologue, qui ne me demande pas de pédaler plus vite, mais de le suivre -par la pensée- sur la plage de Lacanau. Sans bouger de la salle, je sens le vent du large souffler sur mon épiderme, les coquillages caresser mes pieds, l’eau me lécher le dos. Alexis n’est pas là (sa voix a été enregistrée), l’Océan est à 4 kilomètres, mais j’ai l’impression d’être là-bas et nulle part ailleurs.

Grâce à cette session de “sophrologie-modelage” complètement insolite, je n’ai plus qu’à aller rejoindre ce brave Morphée pour de bon. Demain sera un autre jour, celui de ramener l’air du large avec moi et de la garder bien au chaud jusqu’à la prochaine fois.

*Lacanau en hiver, les bonnes adresses*

Pour y filer fissa :
* de Bordeaux : un bus Trans Gironde jusqu’à l’arrêt situé à quelques dizaines de minutes du Vital Parc (compter 2,70 euros le trajet).
* De Paris : la même chose avec en prime un TGV jusqu’à Bordeaux (2h04 en LGV direct).

Pour t’occuper durant l’hiver :
– Se balader sur les plages désertes
– Tester le char à voile quand toutes les serviettes de plage ont été remballées
– Découvrir les joies de la glisse avec le surf, bodyboard, waveski, paddle board ou body surf (avec une bonne combi et en fonction de la météo)
– Pédaler sur les rives des lacs médocains comme celui de Carcans Hourtin
– Découvrir le lac de Lacanau en canoë ou en pirogue hawaïenne
– Ecouter le brame du cerf dans la forêt Hourtinaise (moi de septembre)
– Visiter la réserve naturelle de l’Etang de Cousseau et apercevoir les grues cendrées en hiver
– S’envoyer en l’air en ULM
– Se promener à la petit Lagune du Contaut à Hourtin
– Faire une course d’orientation pour découvrir la forêt (3 parcours sont proposés à Lacanau, Carcans et Hourtin)
– Déambuler dans le Domaine de Bombannes à Maubuisson pour contempler les mimosas  jaunes (février)
– S’offrir une nuit au Casino
– Buller au spa du VitalParc

Pour que tes nuits soient douces, ton ventre bien tendu et ton esprit zénifié :
VitalParc – Route du Baganais, 33680 Lacanau. Tél. : 05 56 03 91 00. https://www.vitalparc.com

L’établissement propose un séjour de 4 jours/4 nuits baptisé “Nouveau Souffle” (celui que j’ai eu la chance de tester en format mini) avec trois options au choix :
Détox pour régénérer son organisme : à partir de 875€ (tout inclus, sauf le transport) par personne.
Destress pour apprendre à lâcher prise : à partir de 923€ (idem) par personne.
Remise en sport pour retrouver la forme : à partir de 926€ (idem idem) par personne.

Hôtel Vital Parc

Chambre Vital Parc

Ce séjour à Lacanau a été réalisé dans le cadre d’un partenariat avec l’établissement VitalParc que je remercie chaleureusement pour son accueil. Je reste cependant libre de mes écrits. 

 

8 Comments

  1. Voilà qui est fort joliment dit. On se laisse porter et je ne serais nullement surpris que les ragondins de Lacanau et de tout le voisinage ne parlent ce soit que de ça, Solcitron face à l’Océan ;-)

    • Solcito Solcito

      Tu ne connais pas les ragondins de Lacanau, ce sont de vraies pipelettes.
      Ils doivent probablement encore parler de la blogueuse blonde qui a fait des photos devant l’océan avec son tote bag, sa parka et ses cheveux dans tous les sens.
      Merci pour ton passage par ici et pour ton commentaire cher Laurent :)

  2. Ces derniers jours le #TF me dit de lâcher prise, tu m’as donné envie de foncer à Lacanau le faire (qui finalement avec une de TGV en plus de Lille n’est pas au bout du monde)
    Merci mistinguette de ce beau billet bien énergissant à souhait

    • Solcito Solcito

      Maintenant qu’il y a des TGV direct (je teste ça en avril prochain) et qu’on a découvert un flamant rose en Gironde, tu n’as pas aucune excuse pour ne pas venir très vite lâcher prise dans le Sud-Ouest.
      Merci à toi m’dame des Hauts de France pour ce joli commentaire.

  3. Hernoux Hernoux

    Bonjour !

    Autre possibilité d activités à Lacanau pendant l’hiver : tester ses neurones dans un.escape game Tête chercheuse pour 2 à 6 joueurs ! Excellent moment assuré!

    • Solcito Solcito

      Bonjour (et merci pour votre commentaire) !
      Je n’ai pas eu le temps de tester mais comptez sur moi pour revenir très vite pour m’échapper de la pièce (#challengeaccepté)

  4. Très chouette, cette escapade Sol ! L’océan en hiver, c’est le pied :). L’hôtel a l’air super cosy.

  5. adri adri

    Merci pour votre article !
    Je veux me rendre à Lacanau en octobre pour les vacances de la toussaints.
    Cela me donne quelques idées.
    J’ai vu aussi ce guide pour plus de choses à faire :
    sunlocation.com/guide/lacanau
    Je suis preneur si vous avez des bons plans ou activité,
    Nous y allons avec des amis,
    Merci
    Adrien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.