Skip to content

Lille aux trésors

C’est un endroit qui ne ressemble ni à la Louisiane ni à l’Italie. Une région qui rame depuis toujours pour dorer son image mais qui a pourtant beaucoup à offrir, ciel bleu inclus. Après Dunkerque, c’est à Lille que j’ai été voir si j’y étais pour observer tout ça de plus près. J’y ai découvert une ville détendue, arty et décalée où l’on mange bien, où l’on visite des expos fofolles et l’on peut s’envoyer en l’air à 104 mètres de hauteur.

Rues de Lille

Lille

L’immense soleil qui inonde les rues lilloises met un premier taquet à mes clichés. C’est bien fait. La première visite de la journée, le Palais des Beaux-Arts, prend avec plaisir le relais. Aussi magnifique que gigantesque, l’édifice donne d’office le vertige et pour cause : avec ses 60 000 œuvres et ses  12 000 m2, il s’agit du plus grand musée des beaux-arts de province. Inutile d’en rajouter pour me donner envie de m’enfuir. C’était sans compter l’idée la plus ingénieuse du monde (oui oui au moins) : dépoussiérer les chefs-œuvres d’antan en faisant entrer des artistes contemporains dans l’établissement…

Palais des Beaux-Arts de Lille

Après avoir convié les musiciens de AIR l’année passée, c’est Donald qui squatte désormais les allées du musée. Baptisée Open Museum, l’opération a donné toile blanche au collectif allemand interDuck qui a copié les œuvres les plus célèbres du monde – sculpture, peintures et j’en passe – en y plaçant au moins un canard. Ainsi, la « Jeune Fille à la Perle » devient une « Daisy à la Perle » et « l’Origine du Monde » n’est plus interdit au moins de 18 ans. S’organise alors un véritable jeu de piste mêlant vraies et fausses œuvres dans lequel il sera très difficile d’extirper les participants (toute ressemblance avec une personne réelle écrivant ces lignes n’est pas purement fortuite).

Musée des Beaux-Arts Lille Interduck

Exposition InterDuck

Exposition InterDuck

Exposition InterDuck Lille

Deuxième arrêt à l’Opéra de Lille où une visite privée nous mène jusqu’à la salle de spectacle en plein préparatifs pour Madame Butterfly. Théâtre de style néo-classique achevé en 1913, le bâtiment fait honneur à sa ville en imposant son style avec élégance. Moins imposant que son confrère parisien, il a tout autant d’allure. Et ce n’est pas la vue impressionnante du toit qui me fera dire le contraire, foi de personne sujette au vertige.

Opéra de Lille

Opéra à Lille

Plafond Opéra de Lille

Salle de spectacle opéra de Lille

Les heures filent et Lille continue de me surprendre en m’envoyant en l’air. La ville aime les records et le prouve avec son Beffroi qui se paye le statut de tour la plus haute de la région. Une très bonne nouvelle pour la vertigopathe que je suis, qui s’offre tout de même un voyage express à plus de 104 mètres de hauteur et un retour dans les escaliers s’il vous plait. Pic d’adrénaline et vue à couper le souffle, au sens propre (400 marches) comme figuré garantis.

Beffroi de Lille

La journée s’achève dans les bras de l’Ibis Lille Centre Grand Palais qui me confie aux bons soins de Morphée. Ouvert depuis le mois de mai, l’hôtel sent bon le neuf et les nouveaux concepts de la marque : des nouvelles chambres avec lit de compet’ (le Sweet Bed), un lounge bar où dîner quand cela te chante et une déco design et ludique. Demain il faudra se lever, en attendant je savoure les souvenirs de la journée. Lille aux trésors a de l’or dans les mains.

Hébergement Lille

Ibis Lille

 – Les adresses –

Pour visiter : Musée des Beaux-Arts – 18 Rue de Valmy, 59000 Lille. Tél. 03 20 06 78 00 et Opéra de Lille – 2 Rue des Bons Enfants, 59001 Lille. Tél. : 03 62 21 21 21 (visites uniquement lors des journées du patrimoine).

Pour grimper : Beffroi de LillePlace Augustin Laurent, 59000 Lille. Tél. : 03 59 57 94 00.

Pour manger : Lille Opéra Brasserie – 32 rue Lepelletier 59800 Lille. Une brasserie chic où l’on mange bien (très bien) et où l’on peut observer l’avancée de l’élaboration de son plat en direct à la télé.

Pour dormir : Ibis Lille Centre Grand Palais1-3 Rue Des Moulins De Garance
59000 Lille.

 

4 Comments

    • Solcito Solcito

      Merci Aurélie ;) (et très jolie déclaration d’amour à ta ville sur ton blog !)

  1. Aahhh ben là tu parles de ma ville ! Pas encore vu la nouvelle expo au palais des beaux-arts et je dois encore faire le beffroi, merci pour ce chouette article ;)

    • Solcito Solcito

      Merci à toi pour ton commentaire et vive Lille ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *