Skip to content

Légendes d’Automne

Comme tu le sais certainement, autant l’hiver éclate que l’été roclite.

J’ajouterais que le vent souffle, le feu brûle et l’eau tonne… Surtout lorsque les feuilles commencent à rougir et à tourbillonner au gré des humeurs du vent.

Il y a quelques mois je te parlais de ma vision de l’été parisien. Aujourd’hui, j’ai eu envie de te chanter les louanges de l’automne qui est pour moi tout sauf monAUtone, en particulier à Paris.

Peut-être parce que Paris n’est pas une ville pour tongs et bermudas. Et que la ville lumière n’est plus réellement Paris l’été.

Si comme tout le monde j’aime le soleil et la chaleur, j’aime aussi l’ambiance de la rentrée. Et l’idée que tout disparait pour mieux renaître.

J’aime ce dégradé de couleurs chaudes avant l’arrivée de toute la palette de gris de l’hiver.

J’aime le changement de saison. Je crois que je serais malheureuse dans un pays exotique qui n’alterne qu’entre saison sèche et humide.

J’aime l’idée de ne pas avoir à culpabiliser à l’idée de glander chez soi toute la journée, de ne pas se sentir obligé de sortir dès que le soleil pointe le bout de son nez.

Et je préfère le catalogue Automne-hiver de la Redoute.

J’aime tout cela autant que gambader en bikini sur la plage.

Peut-être parce que je suis une fille d’octobre…

(une fille d’octobre qui te rappelle que tu peux toujours et tous les jours voter pour solcito.fr ici -même) (ou en haut à gauche du blog) (merci pour lui !)

3 Comments

  1. […] qu’en automne, le parc n’est pas pris d’assaut comme en été, que les couleurs de la végétation sont à […]

  2. […] y a quelques semaines, je te chantais les louanges de l’Automne. Aujourd’hui, je te fais grâce des chants de […]

  3. […] est venu le temps des cathédrales de la rentrée, des feuilles qui tombent, des tasses qui fument et des semaines à compter les jours qui séparent des prochaines vacances […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *