Skip to content

Deux activités pour frissonner (même en été)

Halloween est déjà loin. Ce n’est pas une raison pour ne pas s’offrir de temps en temps une session frisson. Voici deux activités à tester pour se donner quelques (petites) sueurs froides au cœur de cet hiver qui n’en est véritablement pas un…

Petit meurtre entre amis

Minuit l’heure du crime. L’heure d’aller se faire un Cluedo grandeur nature au centre de Paris.  Rendez-vous pris non pas à 00h (ceci étant uniquement pour les besoins narratifs) mais à 20h, un dimanche soir pluvieux, avec les 4 autres membres de ma team, dans un escape game de la capitale.

Notre mission du jour (ou plutôt du soir) : trouver l’assassin de la jeune héritière Marie de Meauconduits, dont le corps a été découvert sans vie. En un quart d’heure – le temps du brief – nous sommes propulsés du chic 8ème arrondissement parisien à un manoir du début du 19ème siècle dans je-ne-sais-quel-patelin. Le problème, c’est que ni le meurtrier, ni l’arme du crime, ni le mobile n’ont été retrouvés, et que l’esprit de la demoiselle est toujours prisonnier de la pièce.

Comment découvrir l’identité du méchant et libérer ainsi l’âme de la pauvre jeune fille me demanderas-tu ? En résolvant tout plein d’énigmes disséminées au 4 coins de la pièce pour en sortir en 1 heure (60 minutes, 3600 secondes) chrono en main. Mission réussie en 58 minutes et 58 centièmes pour notre part. Mais ne compte pas sur moi pour te révéler le moindre indice.

Les mystères du Manoir – 50, rue de Monceau 75008 Paris. http://mysteryescape.com

Mystery Escape -Les mystères du Manoir

Mystery escape. Coffre + indices

Visite d’outre-tombe

Elle visite de jour mais en hiver, tous les chats et les maisons sont gris dès 17h. C’est donc l’époque idéale pour visiter l’ancienne bâtisse de Chateaubriand et de son épouse.

Postée dans les Hauts de Seine, au sein du domaine départemental de la Vallée-aux-Loups, cette ancienne demeure de jardinier voit son destin basculer ce jour de novembre 1807 où François-René et sa femme Céleste choisissent d’y poser leurs valises.

A ce moment, F.R. n’est pas dans les meilleurs dispositions et pour cause : Napoléon vient de le « bannir » un temps de la capitale suite à la publication d’un article polémique. L’écrivain trouve alors refuge dans ce « petit désert » où il écrira quelques-uns de ses ouvrages majeurs dont l’ébauche de ses futurs Mémoires d’outre-tombe.

Visiter la maison de Chateaubriand by night, c’est déambuler dans une maison-musée où s’exhibent fièrement mobilier et escalier d’époque, tableaux, documents d’origine et expos temporaires… et s’attendre presque à le voir débarquer (d’outre tombe) en pénétrant dans son bureau.

Visiter la maison de Chateaubriand, c’est aussi découvrir sa bibliothèque riches de 12 600 livres lors de visites commentées et d’assister aux lectures d’une poignée de ses bouquins préférés.

Visiter la Maison de Chateaubriand, c’est également crapahuter dans le parc de plus de 10 hectares où l’auteur a planté des arbres ramenés de ses voyages à travers le monde. Mais ça c’est une autre histoire (lorsqu’il fera jour de nouveau et que l’on sera en été).

La maison de Chateaubriand – 87, rue Chateaubriand 92290 Châtenay-Malabry. Tél. : 01 55 52 13 00. http://maison-de-chateaubriand.hauts-de-seine.fr

Maison de Chateaubriand

Salle à manger maison de Chateaubriand

Maison de Chateaubriand Hauts de seine

chambre Chateaubriand

Bibliothèque de Chateaubriand

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *