Skip to content

Lucy in Spain with diamonds

Une fois sera peut-être coutume d’ici peu. Aujourd’hui, je laisse les commandes de Solcito à Lucie qui va nous parler de Valence version tapas – Valencia española donc – pour ne parler de sa vie d’expats dans le cadre d’une nouvelle rubrique participative. N’hésite pas à me contacter par mail si tu veux également soumettre ta prose.

******

Petite campagnarde que je suis et qui vient du nord de la France, la première fois que j’ai goûté à l’Espagne c’était pour des raisons évidentes : le soleil, la place, la chaleur, les mecs.

Depuis cette première expérience il y a presque 10 ans, ma vision de la vie a bien changé mais c’est presque pour les mêmes raisons que je suis de nouveau en Espagne et cette fois-ci bien installée depuis un an déjà. Je donc partie pour fuir mon village paumé de 500 habitants, où le soleil pointe son nez un mois sur 12 et où le boulot ne court pas les rues.

Je suis arrivée à Valencia en septembre 2013. Les premiers jours ont été difficiles : pas d’amis, pas de famille, aucun repère… Mais fort heureusement ça n’a pas duré longtemps. J’ai commencé par prendre des cours d’espagnol et j’ai à travailler un mois plus tard, ce qui m’a permis de rencontrer des gens de nationalité différente, chose que j’apprécie vraiment dans mon quotidien et qui me fait apprendre beaucoup de la vie et des autres cultures.

Petit florilège de ce j’apprécie de Valencia, et de ce que j’aime moins.

LA PLAGE

bord de mer de Valencia

Alors ça, c’était inévitable, mais tout le monde n’a pas la chance d’avoir la plage à proximité, surtout quand on habite dans une grande ville comme Valencia. Alors même si la plage urbaine n’est pas magnifique, elle suffit amplement à rafraîchir nos corps dégoulinants en été (oui, on a très très chaud ici, et l’été dure plus d’un mois).

Et pour des plages plus belles, essayez celles un peu plus dans le sud : celle del Saler à 5 kilomètres, celles de Javea si vous décidez de faire une location à Javea, et celles de Calpe que j’adore également. Ces dernières sont très propres bien qu’il y ait pas mal de touristes.

LA CITÉ DES ARTS ET DES SCIENCES

cité des arts et des sciences vue depuis turia

C’est « the place to be » ou plutôt « to see », si vous faites une location à Valencia. Il y a quelques mois, Georges Clooney, Hugh Laurie et d’autres bogoss d’Hollywood sont venu tourner des scènes pour un des prochains films de Disney : Tomorrowland.

Et non, je n’ai pas eu la chance de croiser Georges dans la supérette du coin.

LE QUARTIER DU CARMEN

Et surtout la « plaza de la Virgen », j’adore cet endroit, on trouve de jolis monuments anciens et des bars/restaurants avec terrasses très sympas (les prix vont avec mais ça passe). L’ambiance est certes touristique mais les gens sont agréables. Le point négatif, comme dans tout site touristique, ce sont les vendeurs de tout mais surtout n’importe quoi qui viennent interrompre les tables une à une.

Place de la Virgen Valencia

Il y a aussi quelques places et parcs que j’adore : la place de la Mairie, le parc Turia qui fait 9 kilomètres et la Puerta del Mar.

Puerta del mar Valencia

Passons maintenant aux points négatifs, parce que comme partout, il y en a. S’il y a quelque chose que je regrette, c’est bien la nourriture française. Tout ou presque est moins bon qu’en France, même les produits de tous les jours. On trouve presque pas de sirop, pas de bon pain, pas une bonne pâtisserie, pas de chips au barbeuck, peu de bon fromage et surtout à prix abordable, et je ne trouve pas de nouilles, mes pâtes préférées.

D’ailleurs si quelqu’un a un plan pour un de ces produits ou autre chose que j’aurais oublié, je vous en prie, partagez.

Ensuite, s’il y a quelque chose qui m’exaspère, c’est bien les horaires pour manger. Rien à faire, mon ventre cri famine à 12h/13h et à 19h/20h, du coup je suis obligée de grignoter. Oui je sais, c’est mal. Mais bon au moins je n’ai pas pris de poids.

Un dernier point que j’ai du mal à supporter, c’est la chaleur en été et la différence de température entre dehors et dans les bus, les cinémas et les boutiques, il y a au moins 20 degrés de différence.

Si tu vas à Valencia, n’oublie ni ton bermuda ni ta parka.

2 Comments

  1. Alex le rasta Alex le rasta

    Hola Solcito, super articulo de Lucie. Chistoso porque es mi nueva ciudad desde 10 días. He perdido tu cuenta mail porque mi correo Hotmail esta bloqueado.
    Mandame tu numero y tu correo rápido¡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *