Skip to content

L’interview voyage : Charlotte & Haspé, créatrices d’Arsène

Espadrilles Arsène

Souviens-toi l’été dernier, je te parlais de Pays Basque, de soleil qui chante et d’espadrilles.

Je t’avais même promis dans ma grande générosité d’interviewer les jeunes créatrices de la  chouette marque française Arsène. Des « espadrilles modernes » qu’elles sont bien pour les porter et faire ta belle (ton beau) pour aller marcher.

Et bien figure-toi que c’est chose faite. Charlotte et Haspé ont adorablement accepté de parler voyage à quelques jours de la sortie de leur nouvelle collection qui envoie du pâté (basque) (désolée).

***************

Quel type de voyageuses êtes-vous ?

Charlotte : Organisée, curieuse, gourmande (j’aime beaucoup trop manger).

Haspé : Je suis une voyageuse sac à dos, j’adore ne rien prévoir, ne rien réserver et voyager au dernier moment. Ce que j’adore c’est le moment où tu sors de l’avion, tu es dans un aéroport et là tu dois te débrouiller.

Si vous deviez définir le voyage en 3 mots ?

Charlotte : Découverte, détente, plaisir.

Haspé : Aventure, évasion et découverte aussi.

Si le voyage était une chanson ?

Charlotte : Truth, Alexander.

Haspé : Désolé – Sexion d’Assault ! Alors bon, on se calme, ce n’est pas du tout le style de musique que j’écoute, par contre quand je suis partie en Amérique du Sud pendant 3 mois avec des copines, c’était LA chanson du voyage, on a bien rigolé dessus. Pardon.

Si le voyage était un parfum ?

Charlotte : L’ iode.

Haspé : Très compliqué comme question (pardon Haspé NDLR) pour moi je ne retiens pas de parfum dans mes voyages, c’est plus des images ou des ambiances… Je ne peux donc pas répondre à ta question (sans rancune NDLR 2).

Si le voyage était un film ?

Charlotte : Diarios de motocicleta.

Haspé : Into the wild, sans hesitation, pour moi le plus vrai voyage qu’il puisse exister.

Si le voyage était une couleur ?

Charlotte : Bleu.

Haspé : Orange, je sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que l’orange est partout, en tout cas je vois l’orange quand je pense à mes voyages.

Si le voyage était un personnage célèbre ?

Charlotte : Diego Bunuel (Les Nouveaux Explorateurs, Canal+), il me fait tout autant rêver que ses voyages !

Haspé : Alexander Super Vagabond, personnage d’Into the wild, pas très célèbre mais bon…

Votre pire expérience de voyage ?

Charlotte : La Sardaigne. Repartir avec un masque, un tuba et un parapluie comme seul bagage…

Haspé : Tu sais ce moment où tu découvres la nourriture d’un pays et où tu passes la nuit d’après aux toilettes, ça m’est arrivé une fois au Pérou, plus jamais !

Votre plus beau voyage ?

Charlotte : Ceux qui viendront (j’arrive pas à avoir un n°1, ils sont tous trop différents).

Haspé : Tes questions sont difficiles ! (pardon bis NDLR) Tous mes voyages étaient beaux tellement ils étaient différents ! Je n’ai même pas une destination qui m’ait déçue.

Votre prochaine destination ?

Charlotte : La Thaïlande.

Haspé : C’est bien ça le problème, rien de fixé pour le moment, si ce n’est certainement Dublin en mars et j’espère avant Lisbonne.

Comment occupez-vous généralement vos longs trajets ?

Charlotte : Des livres (quand j’y repense, ils sont souvent associés aux trajets durant lesquels je les ai lus) et de la musique.

Haspé : J’en profite pour rattraper les séries que j’ai en retard, sinon musique le plus souvent.

Quels sont les accessoires dont vous ne vous séparez jamais en voyage ?

Charlotte : Un bon passeport (ça peut toujours servir), dentifrice et brosse à dent : la base !

Haspé : mon chargeur de portable et mon portable qui fait notes-appareil-photo-musique. Bref mon outil indispensable.

Dans quel pays iriez-vous vivre si vous deviez quitter la France ?

Charlotte : Espagne : douceur de vivre et tapas.

Haspé : Je repartirai vivre à Montréal, sans hésitation ! (Tu vois, mes questions peuvent être simples ! NDLR) J’y ai vécu presque une année, c’est une ville fabuleuse dans laquelle on ne peut que se sentir bien, je sais pas pourquoi mais c’est comme ça.

Merci à ces demoiselles d’avoir répondu à mon questionnaire.

Quant à toi, je t’invite à aller voir sur Arsène si la paire de tes rêves y est.

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *