Skip to content

L’Interview Voyage d’Anaïs, chanteuse à mojo

Anaïs est de retour avec ses textes, sa bonne humeur et sa guitare. Trois ans après son dernier album, l’artiste a retrouvé son mojo et elle le fait savoir en 12 chansons. Baptisé “Divergente”, le nouvel opus chantonnera dans ton salon tantôt en français, tantôt en anglais, tantôt en franco-anglais. Femme du sud-est, la chanteuse est aussi une bourlingueuse. Outre ses pérégrinations persos, la jolie brune a bien crapahuté dans le cadre de ses tournées. Elle t’emmène avec elle dans ses valises, à la découverte de son univers. Un monde bien à elle où le cocooning et l’humour sont rois. Découvre l’Interview Voyage d’Anaïs en 13 questions (je ne suis pas superstitieuse) (OK si un peu quand même). 

Interview voyage Anais chanteuse

Avant le départ

Toi qui dois très souvent dormir à l’hôtel, décris-moi ton chez toi 

J’ai besoin de plein de petits coins où je me sens bien, de me créer un cocon. Dans ma maison, j’ai fait plein de petits coins avec des peaux de moutons. Dans une vie antérieure, je devais être un petit ourson qui hibernait.

Es-tu du genre à préparer ta valise à l’avance ou à l’arrache 5mn avant le départ ?

Ni l’un ni l’autre. Je fais très vite et je voyage léger. J’ai 20 ans de tournée dans les pattes donc je suis trop forte maintenant ! 

Les trucs à toujours avoir sur soi dans son bagage cabine ?

Mes bouchons (je dors assez mal) et mon propre casque. J’ai une prise qui me permet de transformer ma prise Jack en deux ! J’ai des problèmes de dos aussi donc je prends également un coussin d’avion. 

Dans quel prochain pays vas-tu dormir ?

Je vais à Chartres mais ce n’est pas un pays. J’ai envie de faire un tour à Montréal en février pour voir les aurores boréales mais je suis très frileuse. J’espère qu’il ne fera pas trop froid. J’ai décidé de prendre mon billet en dernière minute, cela coûte que dalle en février !

Sur place

Es-tu carte postale, réseaux sociaux ou digital detox ?

Je fais des cartes. Avec des amis, on a décidé de remettre les cartes au goût du jour car plus personne n’en envoie. Sinon je suis plutôt digital detox mais le problème, c’est qu’en musique on est son propre boss. Donc je ne décroche pas beaucoup.

Quelles musiques peut-on trouver dans ta playlist de voyage ?

Un peu la même que ma playlist de sport. J’aime quand ça bouge. Je fais mes propres playlists, je ne prends pas celles de Deezer ou Spotify. Je mets beaucoup de bon R’n’B de merde. Par exemple, j’aime bien Jason Derulo ou Charli XCX. J’aime aussi beaucoup Feels de Calvin Harris ft. Pharrell Williams et Katy Perry.

Ramènes-tu des idées musique de tes voyages ?

J’ai découvert la cumbia punk il y a quelques années mais je n’en ai rien fait… Je ramène plus des sonorités sinon. Il y a 20 ans, j’ai aussi découvert le go-go sound de Washington. C’est vraiment une rythmique que j’aime beaucoup. On la retrouve dans la batterie de la chanson “My Mind goes blank” de mon nouvel album.

Si ta musique était un voyage, lequel serait-elle ?

Peut-être un voyage en Islande ou en Australie car ma musique est remplie de fjords et de volcans… Elle reste brute.

nouvel album Anais

Au retour de voyage

Le souvenir le plus kitch que tu aies ramené de voyage ?

Lors de ma première fois à New York à 16 ans, j’ai ramené une boule de neige. En plus il y a les deux tours, elle est collector. Je ramène aussi du sel d’Allemagne.

Ton plus beau voyage ?

J’en ai beaucoup beaucoup… Celui qui m’a le plus marqué (en fait ils m’ont tous marqués) restera la découverte de New York à 16 ans. J’étais quelqu’un de très timide, j’ai pu lâcher un peu. Je suis restée un mois. J’ai découvert la comédie musicale, je suis fan !

Et le pire ?

J’ai tendance à oublier les mauvais souvenirs. Mais là je pourrais parler de ma tournée en Inde organisée par un connard. Je suis partie avec Mademoiselle K et Emily Loizeau, et c’était juste horrible. Le premier concert a commencé par un trajet de 12h en bus avec la clim à -60°C. J’ai attrapé une énorme bronchite direct. Alors qu’on a découvert qu’on aurait pu prendre des vols low cost. En plus, je n’ai rien vu de l’Inde. Ça a été comme ça pendant 10 jours. J’ai aussi été agressée par un étudiant en plein jour à côté de l’hôtel. Il voulait m’embrasser, voire plus. J’ai terminé aux urgence de Bangalore. Je n’ai jamais eu une tournée aussi terrible.

Où aimerais-tu vivre si tu devais quitter Paris ?

À Aix où je vis désormais ! Je n’habite plus Paris, je suis rentrée dans mon sud-est. En fait, je suis profondément provinciale moi. Je suis vite blasée par le Parisianisme, surtout dans le milieu de la musique.

Question subsidiaire… Qui a finalement raccroché

Je crois qu’ils y sont encore. Lui a une longue barbe et elle, elle est toujours aussi niaise.

Nouveau single Anais

Nouvel album “Divergente” sortie le 22 septembre 2017.

Retrouve également Anaïs en tournée (et crois-moi, elle décoiffe) :

  • Notre Dame d’Oe le vendredi 26 janvier 2018, Salle Oesia
  • Mordelles le samedi 27 janvier 2018, Centre Culturel De Mordelles
  • Marseille le vendredi 9 février 2018, Espace Julien
  • Muret le vendredi 9 mars 2018, Salle Alize
  • Biscarrosse le samedi 24 mars 2018, Centre Culturel L’Arcanson
  • Colmar le jeudi 29 mars 2018, Le Grillen

2 Comments

    • Solcito Solcito

      Haha, ça va les chevilles Steve ? ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *