Skip to content

L’Interview Voyage de Salim et Linda, gagnants de Pékin Express

Ils s’appellent Salim et Linda, sont amoureux et vachement sympas. Leurs visages te disent peut-être quelque chose si, comme moi, tu étais fan de l’une des seules télé-réalité consacrée au voyage (et de Stéphane Rottenberg). Heureux vainqueurs de la regrettée émission en 2013, les tourtereaux n’ont depuis jamais arrêté de voyager. Du coup, ils en ont créé un blog consacré – je te le donne en mille – au voyage. Baroudeurs professionnels, ils sont revenus sur leur aventure et sur l’après-Pékin. Embarquement immédiat au pays de Salim et Linda, gagnants de Pékin Express.

Interview Voyage Salim Linda gagnants Pékin Expres

Qu’est ce qui vous a amenés sur les routes Pékin Express ?

Linda : C’est parti d’un pari. Salim ne m’en pensait pas capable alors j’ai envoyé les dossiers d’inscription. On a gagné, il doit se taire à tout jamais ! 

Parlez-moi un peu des coulisses de Pékin…

La prod a été adorable avec nous. On avait peur des images car on ne maîtrise rien quant au montage mais finalement les images ont été fidèles à la réalité… Ils ne vont pas te créer un personnage que tu n’es pas. Au niveau technique, nous sommes suivi par un médecin tout le long de la course, il y a aussi  la sécurité qui veille à ce que tout soit ok. Par exemple, avant que l’on dorme chez les locaux, ils viennent vérifier puis ils nous laissent avec les familles qui nous hébergent. En somme, une aventure merveilleuse (on prend mille fois plus de risque dans nos voyages perso où tu n’as ni prod, ni sécu, ni médecin) qu’on re-tenterait sans hésiter. 

Votre technique pour gagner ?

Le sourire ! C’est the arme fatale pour Pékin Express. Ce jeu d’aventure se gagne à la bonne humeur, au sourire et à la bienveillance que les personnes croisées vous rendront. Qui vous prendra en stop si vous tirez une tronche de 10km ? D’ailleurs nous étions surnommés les « amoureux voyageurs » car nous voyagions déjà pas mal avant Pékin et on avait quelques facilités pour aller vers l’autre spontanément.

 Vous qui aimez tant dormir chez les autres, décrivez-nous un peu votre chez vous !

Nous avons un chez nous qui nous ressemble : simple, dénué de décoration et de chichis mais envahi d’amour grâce à nos chats ainsi qu’aux soirées passées entre amis et en famille. La nature fait aussi partie intégrante de notre bien être… Les montagnes surtout !

Si je venais squatter chez vous, que me feriez-vous à diner ?

Passionnée de cuisine (Linda) je cuisinerai selon mon humeur ou mon inspiration. Souvent je m’inspire d’un plat que je viens de goûter que ce soit en voyage ou au resto. Si c’est Salim qui se met aux fourneaux… ce sera sandwich !  

 Où trainez-vous à Paris entre deux voyages, pour continuer à voyager ?

Entre deux voyages, nous nous ressourçons chez nous près de Grenoble. Sur le chemin du retour de nos voyages, nous n’avons qu’une envie (après avoir revu nos familles et nos chats) c’est revoir nos montagnes. Une vraie bouffée d’oxygène.

 Le truc le plus kitch que vous avez ramené d’un voyage ?

De voyage, je (Linda) ramène systématiquement un mug bien kitch avec la photo du pays en fond, ou décoré avec un goût assez « année 60 » ! Salim lui, ne ramène jamais rien (tant mieux pour le poids des bagages) ou alors de la nourriture. La base !

 Vos conseils de pro pour barouder pas cher ?

Le seul conseil que l’on peut vraiment donner (car chaque voyage est une expérience unique) c’est de ne pas hésiter à aller vers l’autre : vous seriez étonnés du nombre de personnes prêtes à vous héberger pour rien ou pour vous offrir le couvert. 

 En vacances, êtes-vous sac à dos ou valoche ?

On est plutôt valoche que sac à dos car on est plus dans le road trip. On peut donc se permettre de mettre les valises dans la voiture ! Le sac à dos qui pèse 15 kg on a déjà donné dans Pékin et c’est pas super pratique… surtout au niveau du dos qui ramasse bien. 

Que peut-on trouver dans vos bagages cabine ?

Salim : Tout le matériel fragile et nécessaire pour filmer… ma caméra c’est ma vie !

Linda : Tout le matériel nécessaire pour être filmée… en gros le make up ! Plus sérieusement, dans mon bagage cabine (qui est souvent un petit sac à dos) je mets des huiles essentielles (je ne peux plus m’en passer), de quoi lire, de quoi grignoter et surtout un carnet de voyage qui me permet de noter tout ce dont j’ai peur d’oublier. 

Quelles sont vos astuces pour réussir à boucler son sac ?

Faire une check list (d’ailleurs nous l’avons mis sur notre site) est le meilleur moyen de ne rien oublier. Vu que nous voyageons beaucoup, les trousses de toilettes, de secours et les vêtements propres restent souvent dans nos valises. 

Vous avez envie de partir sur un coup de tête, où allez-vous ?

Salim : En Argentine. J’ai toujours voulu y aller.

Linda : Au Japon. C’est un voyage que nous avions prévu car c’était mon rêve de me rendre là-bas mais un coup de fil de la prod qui nous annonce qu’on était pris pour l’aventure Pékin Express a changé la donne… Résultat : j’ai dû annuler toutes mes réservations, ça m’a bien pris deux heures. 

L'interview Voyage de Salim et Linda, vainqueurs de Pékin Express 2013

Vos techniques pour passer le temps en avion ?

Salim : Lexomil arrosé d’alcool (joke). Plus sérieusement, je lis beaucoup… enfin des journaux… enfin L’Equipe. Sinon je regarde des séries que je télécharge avant de partir. Très bonne technique pour passer le temps.

Linda : Je grignote, je lis, j’écoute de la musique, je regarde des films. Punaise le temps est long. Je sors ma trousse de soin : je me fais un nettoyage de peau, j’exfolie, j’épile, j’hydrate… Vous l’aurez compris : un vrai sketch. Sinon je dors comme un ninja selon Salim : je ne bouge pas d’une oreille pendant des heures. 

Dans quel prochain pays allez-vous dormir ?

On ne sait jamais vraiment à l’avance, c’est ça qui est super excitant. C’est mieux que de savoir à l’avance car on ne s’attend à rien. Du coup, on n’a pas le temps de se faire plein de films dans nos têtes et au final on n’est jamais déçus lorsqu’on ne s’attend à rien.

Où aimeriez-vous vivre si vous deviez quitter la France ?

Salim : En Australie et plus précisément Melbourne. 

Linda : En Australie aussi, le continent coup de coeur. J’aimerai tellement y vivre (faune, flore, paysages préservés et australiens adorables) (je confirme, ndlr)

Votre plus beau souvenir de voyage ? 

On aura du mal à n’en choisir qu’un. Du coup on te répondra : toutes les rencontres ! Tout le monde t’apporte quelque chose. On ne croit pas au hasard donc à chaque fois qu’on croise la route de quelqu’un, on est persuadés que nous étions destinés à nous rencontrer et à nous apporter quelque chose mutuellement. On prend le bien chez tout le monde quel qu’il soit, peu importe sa culture, sa religion, son choix de vie etc. On a tous à apprendre les uns des autres. C’est notre philosophie de vie !

Et le pire ?

Linda : A Cuba, malade comme pas possible à cause d’un parasite intestinal, gastro (on te passe les détails) et coincée sur la route au milieu de nulle part un dimanche car on avait crevé la roue. Lorsqu’on a voulu mettre la roue de secours, elle était crevée aussi ! J’allais courir dans le champ pour… (j’étais malade) mais il y avait un énorme boeuf aux cornes bien pointues qui me fixait. Walking Dead c’est du pipi de chat à côté. Aujourd’hui j’en rigole mais sur le coup ça ne faisait rire que Salim (qui a voulu classer cette histoire dans son plus beau souvenir). 

Salim : Pendant un trek de Pékin Express, il fallait traverser une jungle au Mexique, habillé de manière très excentrique (une sorte de Drag Queen Algéromexicanofrancocubain) et tenant une machette qui ne coupait rien pour avancer… 

 Question subsidiaire : Et Stéphane Rottenberg, il est comment en vrai ? 

Linda : Il était le directeur de la course donc il était obligé de mettre une certaine barrière avec les candidats pour ne pas être taxé de favoritisme. Sinon il était super classe et adorable.

Salim : Steph ? Je lui ai donné quelques conseils au niveau du style mais surtout au niveau des cheveux (vous aurez compris que j’étais jaloux de son style de baroudeur classe et de sa coupe de cheveux toujours nickel). Sinon, il est très pro et avenant.

(Stéphane <3)

Retrouve Salim et Linda sur le blog Les Amoureux Voyageurs.

Interview Salim Linda Pékin Express

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *