Skip to content

Bratisla(va) Boys

L’article n’a même pas commencé que déjà tu me hais pour cette chanson qui va te hanter toute la journée.

(Pardon)

Mais ce n’est ni de musique ni de Mickaël Youn dont il est question aujourd’hui. La star du jour est une ville, une capitale même, où j’ai eu la chance de flâner une journée il y a quelques mois.

Car soyons clair : si Bratislava a des atouts, un ou deux jours suffisent largement à faire le tour de ses points d’intérêts qui ont tous élu domicile dans la partie médiévale. Le reste de la ville se compose d’immeubles en barres, vestiges d’une ère où l’on écrivait encore URSS sur la carte.

Une fois Bratislava visité, tu pourras aller voir chez sa voisine autrichienne si tu y es.

En ce qui me concerne, c’est l’inverse que j’ai fait : un séjour à Vienne ponctué d’une excursion dans la cité slovaque.

Ce qui est drôlement pratique, c’est que les deux pays ont adopté l’Euro (ce qui n’est pas le cas de la République Tchèque qui n’a pas lâché sa Couronne) et qu’elles sont situées à une heure à peine l’une de l’autre.

Et comme les deux capitales n’ont pas grand-chose en commun, cela te fera un joli séjour-combiné.

Tu pourras en outre ramener tout pleins d’anecdotes lolilol à raconter à tes amis.

Tu pourras par exemple leur conter comment tu as galéré pour te repérer avec une carte en slovaque, comment tu t’es fait jeter du château (The attraction locale) car un certain François H. avait choisi le même jour que toi pour s’y rendre ou encore comment tu as tenté de trouver un Burger King dans une ville qui n’en a pas.

Mais ça c’est toi qui vois. Tu pourras aussi leur parler du joli centre-ville, des sympathiques bars et restaurants, des charmantes églises et immeubles pastels, des statues et du street art qui squattent le pavé… et du château posté dans les hauteurs si tu as la chance de pouvoir le visiter.

Le tout sans une horde de touristes à tous les coins de pavés.

(stach stach)

Bratislava

I Love Brastislava

Street art Bratislava

Centre ville Bratislava

Chateau Bratislava

Bratislava by night 

Rues Bratislava

Maisons Bratislava

Panoramique

Statue Bratislava

Statue Slovaquie

Automne Bratislava

Eglise Bratislava

Place Bratislava

One Comment

  1. Voilà une ville où je n’ai jamais été. Et où je n’aurais jamais pensé aller non plus. Mais après avoir lu ton article, je me dit : « Et pourquoi pas ? ».
    Moi qui ai justement une sainte horreur de la foule, Bratislava pourrait être la destination idéale, avant qu’elle ne devienne trop à la mode ! C’est bien ça le problème avec les villes touristiques :(
    Bref ! Pourquoi pas !
    Merci pour ce partage :)
    Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *