Skip to content

Hammam-et culture

Je n’ai pas fini de te parler de Tunisie. Parce que s’il est finalement assez facile de trouver un intérêt à Tunis et Carthage, c’est un peu plus compliqué dans le cas d’Hammamet (surtout si comme moi tu exècres les vacances en club tout inclus) et pourtant…

Usine à touristes, Hammamet ne l’a pas toujours été. Car avant d’avoir été défigurée par 150 hôtels, des milliers de touristes (dont une tripotée de spécimens sales et mal élevés) et une médina-parc-d’attraction assez immonde, la ville était une vraie ville, avec une vraie médina et un vrai fort. Son histoire date même de l’antiquité. Hammamet n’était à l’époque qu’un petit patelin appelé « Pupput » (ne me demande pas comment ça se prononce). Et les civilisations de se succéder au rythme des invasions au fil des siècles.

Si aujourd’hui les occupations culturelles sont nombreuses, la majorité des touristes préfère se la cramer douce sans bouger un orteil de son club de vacances. Si tu choisis d’aller un jour à Hammamet (Djerba, Sousse, Port el Kantaoui ou Monastir) (c’est à peu près la même chose), je ne saurais trop te conseiller de sortir de ton club ou mieux, d’opter pour une maison d’hôtes ou un hôtel de charme. Ce riad à la tunisienne s’appelle le dar et commence doucement (et heureusement) à grappiller du terrain en Tunisie.

Je te laisse en compagnie de clichés de la Médina et du Fort (les vrais).

2 Comments

  1. […] ont pas voulu), des bouteilles d’huile d’olive biologique (cadeau de l’Office de Tourisme de Tunisie), des post-it illustrés qui tapissent mon écran (cadeaux du même collègue à chaque retour de […]

  2. Beaucoup de personnes vont en club de vacances pour éviter de se « tromper » ou par « peur » je pense. Mais cette ville dont vous parlez (Hammamet) et que je ne connais pas, effectivement, c’est le type d’endroit qu’on rêve de voir en Tunisie. Les photos sont très jolies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *