Skip to content

Wild : le futur film chouchou des voyageurs

Film Wild

Jusqu’à maintenant, la star s’appelait Into the Wild. Film de chevet des baroudeurs et réponse à 90% à la question « Si le voyage était un film ? » de mes interviews voyage, le long-métrage semblait indétrônable.

Mais ça c’était avant. Avant le tournage de Wild tout court, long-métrage réalisé par Jean-Marc Vallée sorti le 5 décembre 2014 sur les écrans américains.

Et c’est une héroïne à pied qui est bien partie pour chiper la vedette à l’homme des ca(ravanes)vernes imaginé par Sean Penn.

C’est l’histoire d’une nana. Une jeune américaine nommée Cheryl Strayed qui décide d’aller au bout d’elle même en parcourant seule et en chaussures de marche les 1700 kms de la célèbre Pacific Crest Trail (PCT). Pourquoi une telle décision ? C’est ce qu’elle t’apprendra au fur et à mesure des 1h56 de pellicule.

Il faudra attendre le 15 janvier pour que Cheryl débarque dans les salles françaises. 7 ans après Emile Hirsch, c’est une actrice que l’on avait pas vue au ciné depuis un bail qui a été choisie pour déambuler dans les sentiers poussiéreux de la rando la plus longue et difficile des US.

La tâche n’était pas facile et je dois même t’avouer avoir été quelque peu dubitative à la découverte du nom de Reese Witherspoon dans la distribution.

Pourtant, force de constater que l’actrice s’en sort très bien dans ce rôle de nana paumée et jadis portée sur la drogue et la boisson. Peut-être parce que la comédienne a pris de la bouteille ? (désolée).

Si Wild souffre de quelques longueurs et de quelques bons sentiments à l’américaine dont je ne suis pas friande, je ne peux que valider le film comme nouvelle icône des voyageurs.

Ceci en partie grâce aux paysages à couper le souffle que tu pourras découvrir durant le voyage initiatique du personnage principal. En revanche, note que si la PCT se situe dans l’Ouest américain, ce sont en fait les décors de l’Oregon et du désert de Mojave qui apparaissent à l’écran.

Les plus sensibles devront toutefois se cacher les yeux au tout début du film mais ne compte pas sur moi pour te révéler pourquoi.

Basée sur une histoire vraie, la virée de Cheryl a d’abord été contée dans le livre « Wild : marcher pour se retrouver » devenu un best-seller en 2012. Gageons que le film suive la même destinée.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *