Skip to content

Sous le pont d’Avignon

C’est l’histoire d’une meuf.

D’une nana et et d’une jolie ville du sud de la France.

La fille en question porte un très joli prénom. Le même que plusieurs copines à moi. Les prénoms, ça doit être un peu comme les signes astros. C’est compatible avec toi ou pas.

Elle s’appelle Camille donc. Elle a 25 ans et vient de décrocher son diplôme d’architecte d’intérieur. Elle est née au Chili. « C’est quelque chose que j’aime bien préciser, même si ce n’est pas fondamentalement important » m’a-t-elle dit. Mais la classe quand même.

La demoiselle était donc prédestinée à aimer voyager. Et donc à avoir sa place dans la rubrique « un photographe, une desti ».

Depuis quelques années, elle a posé ses cartons et valises à Paris, « qu’elle veux quitter au plus vite », comme moi.

Alors comme je le fais aussi, en attendant de trouver un job à Bordeaux ou à Toulouse ou à Nantes, elle profite de la Ville Lumière. Moi en testant les bars, elle en parcourant les boulangeries et en faisant plein de sport.

On ferait une bonne équipe.

La jolie ville du sud de la France, c’est Avignon où Camille a passé quelques jours au mois de septembre dernier. A l’époque où le soleil brillait gaiement au dessus de l’Europe.

Une ville où elle n’a pas fait que danser sur les ponts. « Ce petit billet a été fait lors d’une escapade gourmande dans le cadre d’une dégustation de vins. Je ne connaissais pas la ville, nous y avons passé que quelques heures. Suffisamment pour en apprécier la douceur de vivre et pour me donner envie d’y retourner sans doute un peu ! ».

Quand je te dis qu’on ferait une bonne équipe.

Je te laisse en compagnie de ses clichés qui donnent très très envie d’être en été, de boire des coups en terrasse en refaisant le monde.

One Comment

  1. […] je te l’ai récemment confié, j’ai un feeling avec certains prénoms et celui de Camille est l’un de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *