Skip to content

Un week-end en Haute-Garonne haut en couleurs

Je connaissais Toulouse, ses briques roses ocres, son ambiance du sud, son accent qui fait voir la vie en rose et son soleil qui chante encore plus gaiement qu’à Mexico. En revanche, je n’avais pas fait connaissance avec son département, ses paysages assez grandioses et ses villages croquinouchoux. C’est donc avec joie que j’ai accepté une invitation pour un chouette week-end en Haute-Garonne sous le ciel bleu du mois du juin. Au programme de ces 48h : boire la tasse (au sens propre et figuré), manger, gagner un quart de finale contre l’Argentine, discuter sous un ciel étoilé, moudre sa propre farine et faire beaucoup de blagues. Bref, un coin de France qui a gagné mon cœur haut la main sans trop de difficulté. Parole de Bordelaise.

Des sports hauts en couleurs (et en chutes)

Rendez-vous à Carbonne, à quelques 40 minutes au Sud de Toulouse pour un baptême de canoë sur les flots capricieux du fleuve star du sud ouest. Apprivoiser la (Haute)Garonne se mérite : 8 km de balade (au lieu de 12) (notre nullité aura raison des monos qui jetteront l’éponge et les pagaies) sur une eau déchaînée au cœur d’un paysage de toute beauté. C’est sans doute le décor qui me pousse à grimper dans le bateau alors qu’à quelques dizaines de mètres, les rapides me font coucou du bout de leur tourbillon. Je n’ai pas eu le temps de prendre mon café que deux de mes comparses de voyage boivent déjà la tasse.

Armés d’une patience surnaturelle, Francis et David tentent tant bien que mal de communiquer (hurler) leurs consignes aux bras cassés que nous sommes. Le problème avec mes bras, c’est qu’ils rendent l’âme au bout de 12 coups de pagaie, trop occupés à shooter (en photo) ici un héron, là un oiseau non identifié. A quelques jets d’eau de l’autoroute, les lieux sont d’un calme surprenant et très appréciable pour les citadins que nous sommes.

L’arrivée sur la terre ferme n’est pas pour déplaire à mes membres supérieurs qui ont toutefois essayé de faire le boulot jusqu’au bout. Eux qui pensaient se reposer, c’est raté. Nous avons rendez-vous à la base nautique de La Source pour tester la deuxième activité ludique de la journée : le kneeboard. Oui tu as bien lu si tu manies la langue de nos voisins d’outre-Manche : la planche des genoux, sorte de wakeboard pour les nuls ou tout au moins les néophytes. Installés dans une posture aussi ridicule que confortable, nous tentons de faire quatre mètres sans lâcher le filin qui est censé nous faire le tour du propriétaire (lac). C’est le moment que choisissent mes bras et mon bas de maillot pour me lâcher dans le plus grand des calmes. Note que si comme moi tu es une wakebordeuse du dimanche, le centre propose également un resto pour chiller, un aquapark avec toboggans et choses gonflables, ainsi qu’un endroit spécialement aménagé pour le SUP (Stand up Paddle).

Après ce fail mémorable, il est temps d’embrayer sur une discipline pour laquelle j’excelle : le levage de coude. Confortablement installés dans l’un des bungalows du camping du Plan d’Eau, nous regardons la France avancer pas à pas vers son destin. Une Coupe du Monde, des boissons, une compagnie agréable, la fenêtre ouverte sur un paysage à tomber… La simplicité, le bonheur et puis c’est tout.

  • Canoë 31 – Chemin de Catcharry (Espace Garonne), 31150 Gagnac – Tél. : 06 70 00 63 53.  www.canoe31.fr
  • Base nautique La Source – Route de Peyssies, Lieu dit “Baudéan” 31390 Carbonne – www.lasourcewakepark.fr

Kneeboard Haute-Garonne

Base nautique Haute-Garonne

Des villages de haute volée (et hauts tout court)

Rieux-Volvestre. Derrière ces quelques lettres qui feraient un malheur au Scrabble se cache une pépite de bourgade comme on en croise beaucoup en Haute-Garonne. Des rues presque vides, des maisons en pierre, des oiseaux en métal, une église, des combles d’église (coucou le vertige), une ancienne prison et même un théâtre très très vieux.

La découverte du coin débute par un tour dans le mini-musée consacré au Papogay qui n’est pas la version joyeuse du souverain pontife (<=blague nulle) mais un oiseau de métal perché en haut d’un mât de plusieurs dizaines de mètres. Pourquoi une telle idée me demanderas-tu? Et bien sache que cela fait partie du folklore local lors de la grosse chouille annuelle. Chaque année donc, les mâles du village tentent de décrocher ce pauvre Papogay à l’aide d’un arc et des flèches pendant que les femmes vaquent à leurs occupations (regarder et encourager) (ahem).

Deuxième étape : la visite de la superbe cathédrale de la Nativité-de-Marie de Rieux, à travers sa nef, son chœur en bois et ses combles. Accompagnés de Marion, nous avons exceptionnellement droit de monter dans les tours, surtout moi, la flippée du vide qui voit d’un mauvais œil cette escapade dans les airs. Grâce aux encouragement de mes petits camarades, je parviens à me hisser haut Santiano. La vue sur les toits en vaut clairement la chandelle, voire même le cierge allumé.

Rieux-Volvestre Haute-Garonne

Rieux-Volvestre en Haute-Garonne

Week-end Rieux-Volvestre Haute-Garonne

Visite Rieux-Volvestre Haute-Garonne

Visite insolite Rieux-Volvestre Haute-Garonne

Visite église Rieux-Volvestre Haute-Garonne

Vue Rieux-Volvestre Haute-Garonne

Dernière escale et pas des moindre : la Tourasse. Impossible de deviner ce qui se cache derrière la lourde porte qui peine à s’ouvrir sous les mains pourtant expertes de Marion. Derrière elle et la pénombre, toute une Histoire et des vies brisées. Armés de nos téléphones portatifs, nous balayons les murs nus de nos faisceaux lumineux pour découvrir les témoignages des prisonniers gravés dans la pierre. Dans les cellules plus que rudimentaires, des dessins et messages d’antan cohabitent avec des gravures d’aujourd’hui effectuées par les minots du village.

A l’étage, l’ambiance se réchauffe avec une pièce étonnante : un théâtre italien du XVIIIème siècle. Il fait malheureusement trop sombre pour réussir des clichés et te les afficher ci-dessous. Je t’invite donc à t’y rendre par toi-même. La nuit se terminera sur l’une des places du village à se sustenter des mets locaux du resto de la Halle et à se délecter du ciel étoilé.

Visiter Haute-Garonne

Découvrir Haute-Garonne

Si la nuit, tous les chats sont gris, le dimanche matin, il n’y a pas un chat dans les rues du village de Montesquieu-Volvestre. Cela change de la rue Sainte Catherine le samedi après-midi (les Bordelais savent). Il était une fois un bourg où un homme bien né se vu offrir la seigneurie du village, ce qui ne fut pas du tout du goût des habitants qui s’auto-géraient (et on les comprend). C’était une époque que les moins de 500 ans ne peuvent pas connaître, où les réverbères s’allumaient à la bougie grâce à un système ingénieux qui permettait de faire monter et descendre le luminaire à l’aide d’une poulie.

Accompagnés de notre guide Vincent, nous déambulons dans un village fort mignon équipé de maisons à colombages qui ne datent pas d’hier (XVème siècle pour certaines), de la charmante église Saint-Victor, d’un hall couvert et même d’hôtels particuliers.

  • OT de Rieux Volvestre – www.mairie-rieux-volvestre.fr (visite guidée => http://www.tourisme-volvestre.fr/que-faire/le-patrimoine-des-communes/fiche-detaillee/prestataire/visite-de-la-cite-de-rieux-volvestre/26.html)
  • Resto de la Halle (Chez Claude et Marlène) –  2 Place de la Halle, 31310 Rieux-Volvestre. Tél. : 05 61 87 62 81 – https://www.restodelahalle.com
  • OT de Montesquieu-Volvestre – www.tourisme-volvestre.fr

Street art Haute-Garonne

Montesquieu-Volvestre

Week-end à Montesquieu-Volvestre Haute-Garonne

Week-end à Montesquieu-Volvestre Haute-Garonne

Des activités hautement insolites

Apprendre à créer des bijoux ou des fringues en peau de bête, c’est ce que propose Jean-Luc dans son village gaulois. Dans chaque cahute de cet village impeccablement reconstitué, un.e gaulois.e enseigne les métiers du cuir, du bois et du métal à la bande de curieux que nous sommes. Pour peu, on s’attendrait presque à croiser un petit blond ou un rond roux à moustache en se baladant gaiement dans les rues de cet archéosite. Quand soudain, nous apprenons avec stupéfaction que les Gaulois mangeaient du sanglier uniquement à l’occasion de grandes occasions, la bestiole étant considérée comme sacrée par les hommes de l’époque. Goscinny nous aurait donc menti, c’est moche. 

Mais comme c’est en forgeant que l’on devient forgeron et en apprenant que l’on oublie sa déconvenue, nous écoutons bien sagement les leçon de Jean-Luc sur la technique de jadis. Le bronze et les autres métaux étaient chauffés puis façonnés pour devenir bijoux ou tout un tas d’objets offerts aux Dieux… Une visite ma foi très intéressante qui plaira autant aux grands qu’à leur descendance.

Village gaulois Haute-Garonne

Village gaulois de Rieux-Volvestre

Village gaulois Rieux-Volvestre Haute-Garonne

Activités insolites Rieux-Volvestre Haute-Garonne

Activités insolites Rieux-Volvestre

Nous troquons notre tablier de forgeron pour enfiler celui du meunier du Moulin des Bures. Accueillis par Michel et sa femme Florence, nous pleurons devant la beauté des lieux. Difficile de trouver plus paisible et photogénique que ce cadre qui semble avoir été créé pour être photographié ou croqué sur toile.

Justement, il est l’heure de croquer des biscuits concoctés avec de la farine maison. Nous pénétrons avec timidité dans les antres du moulin dont les mécanismes existent depuis le début du XIXème siècle. Aujourd’hui deux paires de meules (sur quatre jadis) font encore le boulot. Si la première tourne librement sans son équipement, la deuxième moud un blé bio doux comme de la soie. Quelques mètres en dessous (attention au vertige) la roue à aubes bosse grâce au courant du cours d’eau. Une visite très intéressante, néanmoins proposée seulement lors de certains événements, comme les Journées du Patrimoine.

Quoiqu’il en soit, ni le meunier, ni notre petit groupe ne dormiront pendant ces 48h passés sous le soleil haut-garonnien. La Bordelaise que je suis repartira quelques heures plus tard fatiguée mais charmée par cette région qui n’aura pas encore dévoilé tous ses secrets.

  • Village gaulois de Rieux-Volvestre – La Chaussée 31310 Rieux-Volvestre. www.village-gaulois.org
  • Moulin des Bures – Chemin du Moulin 31410 Saint-Sulpice-sur-Lèze. www.hautegaronnetourisme.com/moulin-des-bures-956275

Moulin Haute-Garonne

Moulin des Bures

Moulin des Bures Haute-Garonne

Visite moulin sud-ouest

Week-end en Haute-Garonne, les infos pratiques

Pour y filer : Un covoit ou un train à destination de Toulouse puis une voiture de loc pour filer cheveux aux vents sur les routes de Haute-Garonne.

Pour que tes nuits soient douces : Camping du plan d’eau – Loude 31310 Rieux-Volvestre – www.resa31.com/camping-rieux-volvestre

Planning des 48h :

  • Jour 1 : Canoë > Déjeuner > Kneeboard > balade dans les rues de Rieux-Volvestre > papotage sous les étoiles > dodo.
  • Jour 2 : Visite de Montesquieu-Volvestre> promenade dans le village Gaulois > découverte du Moulin > retour au bercail.

A faire aussi : Le devoir m’ayant appelée devant la télévision en ce bel après-midi du 30 juin (quart de finale oblige), je n’ai pu visiter l’atelier de Raphaël de Just, artiste sculpteur et artificier. Pour plus d’informations, je t’invite à lire et à admirer les clichés de ma collègue Cindy.
Domaine des Nozes – 31220 Lavelanet de Comminges. Tél. : 06 13 08 26 62 – www.domaine-des-nozes.com

Découvre également la recette d’un week-end réussi en Haute-Garonne chez Pauline.

Solcito Haute-Garonne

Ce séjour en Haute-Garonne a été réalisé dans le cadre d’une invitation du Comité Départemental du Tourisme de la Haute-Garonne que je remercie chaleureusement pour son accueil et ses bonnes blagues. Je reste cependant libre de mes écrits. 

Photos : Rémy Sirieix, Alban Forlot et moi-même.

14 Comments

  1. Remy Remy

    C’était vraiment un très joli weekend ! Plein de découvertes… Tu nous replonges dedans :)

    • Solcito Solcito

      Ravie de t’avoir fait replonger dans la (Haute)Garonne, c’était le but ;)
      En effet, ce we fut fort sympathique. Vivement le prochain !

  2. Un week-end de belles découvertes avec des prestataires tous plus précieux les uns que les autres et un groupe hallucinant !

    • Solcito Solcito

      Un groupe hallucinant + des organisateurs de folie + des prestas au top = un week-end parfait.
      Merci encore Coco !

  3. J’adore !!! Encore une belle version de ce week-end mémorable, merci pour avoir faire renaître tous ces beaux souvenirs avec ta plume originale! Et je m’auto-proclame “rameuse de secours indispensable pour compenser tes bras” ! XD
    Merci pour le lien vers mon article. :)

    • Solcito Solcito

      Je ne sais pas comment j’aurais fait sans tes bras qui sont un peu moins feign… un peu plus forts que les miens, il est vrai.
      Ma plume te remercie pour le compliment, elle est flattée :)

  4. Bon, je te rassure, ce n’est pas la seule chose que j’ai retenue de ton séjour en Haute-Garonne mais il me semble impossible de passer à côté de la perte de ton maillot! :p

    • Solcito Solcito

      Je me doutais bien que certaines personnes n’allaient retenir que cette info :P
      Spoiler : j’ai retrouvé et remis mon bas discrètement dans l’eau, personne n’a rien vu (=> ni vu ni connu).

  5. Ces villages me rappellent ma période étudiante, quand j’étais toulousaine. A l’époque, je n’ai visité qu’un village dans le coin, avec mes grands-parents, et c’était Rieux-Volvestre. Je me souviens sans trop me souvenir de cette histoire de Papogay. Après, on avait poursuivi jusqu’au Mas d’Azil. Du coup, en lisant ton article, c’était un peu séquence nostalgie.

    • Solcito Solcito

      Donc on peut dire qu’il s’agit d’un Papogay de Proust ;)
      Ravie de t’avoir rappelé de jolis souvenirs.
      Merci pour ton commentaire !

  6. fred fred

    Yesss… Un week-end bien sympa !
    Une belle équipe, superbe ambiance et une bordelaise au top, tout autant que ton article !!!

    • Solcito Solcito

      Un week-end très très très sympa, merci encore <3
      Ah oui, heureusement que la Bordelaise était là pour remonter le niveau :P

  7. On ne connait pas la région mais ça donne vraiment envie. Tes photos sont très belles.

    • Solcito Solcito

      En effet, je vous invite fortement à aller y faire un tour.
      Merci beaucoup pour le commentaire (et le compliment que je transmetd sur le champ à mon appareil photo) (merci pour lui :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.