Skip to content

Je vois la ville en rose

Toulouse

Il n’y a pas qu’Édith qui voit la vie en rose. Il y a les habitants de Toulouse aussi, bien que les façades du chef-lieu du département de la Haute-Garonne et de la région Midi-Pyrénées tirent plus sur l’ocre que sur le fushia sous le soleil qui inonde généreusement la ville de ses rayons.

Cela faisait 15 ans que je n’avais pas mis les pieds dans la cité. Ainsi, c’est sans râler que je me suis levée un samedi à 5h du matin pour répondre à l’invitation du chouette collectif des blogueurs du sud-ouest les So Voyageurs et de l’office du tourisme de Toulouse.

1h40 de sieste vol plus tard, j’atterris à l’aéroport de la capitale de l’aéronautique. Bonne nouvelle : le centre est facilement accessible en bus climatisé (rep à ça RER B) en une vingtaine de minutes (jusqu’à 45 mn, en fonction de ton arrêt).

La chambre n’est pas prête mais moi je le suis pour faire connaissance avec la métropole. Accompagnée de mes acolytes le Coin des Voyageurs, Miss Voyage, Voyage & Féminin, Voyage et vagabondages et de l’instagrameur Raúl Cabrera, je trottine dans les rues pour découvrir le Toulouse des Années folles (1900-1930) entre Art nouveau et Art déco. La balade nous mène ainsi du marché Victor Hugo créé dans les années 60 à la magnifique bibliothèque conçue par Jean Montariol en 1935 .

Marché Victor Hugo Toulouse

Immeuble Toulouse

Vélo Toulouse

So Toulouse

La matinée se poursuit à l’assaut des monuments incontournables de la ville : la chapelle des carmélites, la basilique Saint-Sernin (la plus grande église romane de France), l’ancien couvent des franciscains sur lequel se déploie désormais l’hôtel de la banque de France, la cathédrale Saint-Etienne, la maison romano-gothique du 15 rue Croix-Baragnon ou l’église des Jacobins fermée lors de notre passage (#fail).

Couvent des Carmélites. Photo R Cabrera

Couvent des Franciscains Toulouse

A chaque pas, je m’aperçois à quelle point la ville est jeune, vivante, tourbillonnante. J’apprends également que sur chaque place de la ville trône une fontaine et que derrière chaque porte se cache un secret jalousement gardé par les autochtones. C’est le cas de l’hôtel de Bernuy qui n’est pas un établissement hôtelier mais un somptueux hôtel particulier transformé en école.

Fontaine Toulouse

Ruelles Toulouse

Toulouse France

hôtel de Bernuy Toulouse

L’heure de digérer toutes ces infos et les spécialités toulousaines a sonné. C’est le moment de tester le plateau de charcuteries locales, au confit de canard et au vins de J’GO, resto typique du centre ville. La vrai digestion s’effectuera en plein vol, au musée Aeroscopia.

J'Go Toulouse

J’aurais voulu être une hôtesse de l’air (à défaut d’une artiste), je suis donc plus qu’intéressée par les aéronefs, les maquettes d’avions, les intérieurs du Concorde, de l’Airbus A 300B au plancher de verre et du Super Guppy, sans parler du simulateur… Armée de mon smartphone, je me balade sur le site et sur l’appli du musée pour partir à la pêche aux infos.

Aeroscopia

Musée Aeroscopia Concorde

Concorde Aeroscopia

Concorde Toulouse

Solcito Toulouse - Photo R Cabrera

L’usine d’Airbus voisine nous tend les ailes mais cela sera pour une prochaine fois. Ce soir, nous avons rendez-vous sur les rives de la Garonne pour l’anniversaire de Rio Loco. Créé il y a 20 ans, le festival convie ses visiteurs à partager les saveurs du monde, qu’elles soient musicales ou culinaires (attention au porte-monnaie, les prix n’étant pas spécialement bon marché). Au programme, 4 concerts par soir pendant 5 jours pour un voyage inoubliable entre les Balkans de Goran Bregović, le Togo et le Brésil. La fiesta n’a pas de frontières.

Toulouse Haute Garonne

Pont Garonne Toulouse

Rio Loco Toulouse

Toulouse by night

festival Rio Loco

J’aurais voulu être astronaute. Peut-être parce que l’espace n’a pas de frontières non plus. Toujours est-il que c’est motivée comme jamais que je débarque dans la Cité de l’Espace à l’aube du deuxième et dernier jour.

Unique en Europe, le parc a complétement renouvelé ses espaces en 2012 en les rendant totalement interactifs. Tu pourras ainsi marcher sur la lune grâce à un ingénieux siège, tester le mal de l’espace sur une chaise tournante ou te glisser dans la capsule d’Apollo (attention la tête).

En 2014, la Coupole de l’Astronome a été inaugurée dans le parc, ainsi que l’expo temporaire « Explorations extrêmes » dédiée aux actualités spatiales et équipée d’un robot Curiosity plus vrai que nature.

La cité de l'espace

Cité de l'espace

Expo temporaire Cité de l'espace

Philae Cité de l'espace

Lune cité de l'espace

Il est déjà temps pour moi de m’envoler, malheureusement pas dans la fusée qui trône au milieu du parc mais dans le vol AF 6133. Il parait que to loose signifie perdre. A part me perdre agréablement dans son dédale de rues colorées, j’y ai tout gagné.

Toulouse métropole

* Les adresses *

Pour avoir plus d’infos sur la ville : www.toulouse-tourisme.com

Pour y aller : outre l’avion (un peu cher) et le train (très très long), il est désormais possible d’aller à Toulouse en bus avec Isilines (long mais pas cher).

Pour te déplacer & te cultiver : le pass So Toulouse permet de circuler librement sur l’ensemble du réseau Tisséo et les transports de l’agglomération toulousaine, d’entrer gratuitement dans la plupart des musées et d’obtenir des réducs chez des partenaires. Valable 24h, 48h ou 72h.

Pour shopper (à ne pas confondre avec choper) : La Fleurée de Pastel (20 Rue de la bourse) pour acquérir des produits au bleu de Lectoure et Au Poussin Bleu (45 rue du Languedoc) pour ramener des macarons.

Pour que tes nuits soient douces : Privilège Appart Hôtel Saint-Exupéry – 10 Rue Lafon, 31000 Toulouse. Tél. : 05 34 41 72 72. Métro Marengo SNCF ou Jeanne d’Arc. De véritables apparts avec piscine et salle de sport.

Pour taper le bout de gras (de canard) : JGO – 16 place Victor Hugo 31000 Toulouse. Tel : 05 61 23 02 03.

Pour visiter la ville d’une autre manière : La nouvelle appli collaborative Dotr te permet d’interagir en temps réel avec la ville, que tu sois visiteur ou local.

13 Comments

  1. Superbe reportage, en plus tu étais en bonne compagnie avec ma blogo-copine !

    • Solcito Solcito

      Chloé : Merci et oui en effet, notre team était top :) Au plaisir de faire ta connaissance aussi lors d’une prochaine opé !

  2. Je n’avais jamais entendu parler du musée sur l’aéronautique, ça a l’ai chouette ! Merci pour la découverte !

    • Solcito Solcito

      De rien Eloise (très joli prénom par ailleurs), merci à toi pour ta visite et ton commentaire :)

  3. Jérémie Jérémie

    Ça donne envie d’y aller. Surtout pour l’assiette prise en photo (j’ai faim) !
    Et les Toulousain(e)s, comment sont-ils ?
    Accueillant(e)s ou pas ?

    • Solcito Solcito

      Et encore, tu n’as pas vu la photo du confit de canard… Les autochtones sont très sympas. Vive le sud-ouest !

  4. Jérémie Jérémie

    C’est clair, tu voudrais pas faire des articles bonus sur « l’exil des franciliens » sur chaque destinations bloguées ?

    Genre étude de faisabilité pour s’expatrier en province (chômage, loyer, transports,etc..) ?

  5. Jérémie Jérémie

    J’ai faim et je veux quitter la région Parisienne…Je suis sùr que que nous sommes des milliers dans le même cas.

    Bon en tout cas, continues soso, j’aimes beaucoup ce que tu fais.

  6. Solcito Solcito

    Haha, merci Jerems. Si, c’est une idée à laquelle je vais penser.
    (tout le monde veut quitter la RP en effet)

  7. … Je m’intègre ( ;) ) à la conversation ! Ma blogo-copine Chloé tu viendras la prochaine fois ça serait trop bien !!!
    Merci pour ma magnifique photo en jump to the moon haha !!!
    C’était trop bien ce petit we et je suis ravie d’avoir fait ta connaissance ! Jérémie, oui les toulousains sont accueillants mais avec leurs caractères ;) Ecoute la chanson de Claude Nougaro Toulouse « on se traite de cons à peine qu’on se traite…  » ou « ici même les mémés aiment la castagne »… c’est vrai ;-)
    Je vous attends dans ma belle ville !!!

    • Solcito Solcito

      Christelle :
      Mais de rien (tu es très photogénique !)
      Il faudrait se faire des opés blogueurs voyage aux 4 coins de la France plus souvent. Fais signe si tu passes à Paris. On est chiants, pas accueillants mais on a bon coeur ;)

  8. Guillemard Guillemard

    Mon Payyyyyyyyyys, Oh Toulouse, oh Toulououssse…… pas besoin d’aller loin pour voyager. Très belle ville. Merci Solcito de ce petit voyage réalisé depuis mon ordi. Ca fait du bien!!! Bravo. Encore, encore….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *