Skip to content

Le Pays bien dans ses Basq’

Il y a 10 ans, j’y posais ma première basket. Depuis, lui et moi avons fait un bout de chemin ensemble malgré les kilomètres qui nous séparent.

Car entre le Pays Basque et moi, c’est une très belle histoire qui roule et qui amasse mousse. Une belle histoire qui me fait revenir tous les ans… Et qui me fait enquiller 11h de train dans un week-end sans broncher, affronter le déchainement des éléments sans sourciller (car si tu penses que le soleil y brille toute l’année, je te conseille d’opter pour la Méditerranée) (comment crois-tu que les paysages sont aussi verts ?), me bouffer de la vague en faisant trempette sans ronchonner, me mesurer à des dizaines de milliers d’autochtones en rouge et blanc déchainés (et lègèrement éméchés) chaque année au mois de juillet (les fêtes de Bayonne pour ne pas les citer). Et me pousse même à en redemander. Bref, c’est une histoire qui n’est pas prête de s’arrêter…

(Voici quelques clichés un peu clichés pour te prouver que le soleil met souvent de la bonne volonté) (mais note que tu as 1001 autres possibilités d’activités si tu choisis d’y séjourner et que tu n’aimes pas farnienter ou barboter).

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *