Accueil L'interview Voyage L’interview Voyage d’Estelle Lefébure

L’interview Voyage d’Estelle Lefébure

de Solcito

Est-il très utile de présenter Estelle Lefébure (ex-Hallyday, si tu sors d’une hibernation de 30 ans) ? La réponse va sans doute te surprendre : oui. Car si la belle blonde est connue comme mannequin et actrice depuis un paquet d’années, elle a est également écrivain, fondatrice de la méthode ORAHE et co-créatrice de Spero Mare, une assoc’ à but non lucratif qui oeuvre à la protection et à la sauvegarde de la faune et flore sous-marines via diverses actions de sensibilisation. Pour pousser plus loin cet engagement, elle sera également marraine des Océans pour la chaîne Ushuaia TV.

De passage à Bordeaux pour présenter l’exposition de Rodolphe Guignard joliment nommée “Les yeux dans le bleu” en partenariat avec son association, Estelle a pris le temps de répondre à mes questions. Nous avons parlé plongée, musique électro et de la plus belle région du monde (en tout objectivité) : la Normandie. Suis-moi sous l’eau à la découverte d’un univers magique grâce à cette interview voyage d’Estelle Leféfure. 

Votre plus beau souvenir de voyage ?
Il n’y en a pas qu’un ! Je pense notamment à cette rencontre avec ces femmes Samburu au Kenya en mai 2019. Ce voyage fût inoubliable.

Votre souvenir le plus récent ?
La rencontre avec une raie aigle à Saint Barthélemy. J’ai essayé de faire un bout de chemin avec elle et maintenant je la porte sur moi (elle me fait voir un pendentif autour de son cou et il est fort joli, ndlr)

Votre prochain voyage ?
Il sera en France, certainement dans le sud. Ce n’est pas loin mais c’est aussi important de voyager en France. On peut faire beaucoup de voyages dans notre pays !

Etes-vous plutôt genre déconnexion, carte postale ou autre en voyage ?
Je suis du genre à faire beaucoup de photos. Il y a 30 000 photos sur mon portable ! J’adore les partager avec ma famille et mes amis. J’aime retrouver ce que l’on faisait avant, au retour de vacances. On imprimait ses photos et on les faisait voir à ses proches. Maintenant on peut en faire des livres. Je n’ai pas encore eu le temps de faire celui de cet été (suite à l’expédition de Spero Mare, ndlr) mais je vais le faire dès que possible.

Où allez-vous pour déconnecter ?
Généralement à la campagne, en Normandie. J’y retrouve mes racines. En plus je n’ai pas le WiFi donc je peux vraiment déconnecter !

Votre coin préféré en Normandie ?
Les côtes normandes mais c’est vaste ! J’aime aussi beaucoup le Pays d’Auge, le Calvados, et la zone entre Dieppe, Rouen et Trouville. J’ai également beaucoup de souvenirs d’enfance dans les villages tels que Cormeilles-en-Vexin ou Pont-l’Évêque. J’ai toujours une maison de famille dans ce coin d’ailleurs.

Une bonne adresse à nous donner en Normandie ?
Je reste plutôt dehors, proche de la nature, malgré le crachin normand ! J’enfile des bottes, un ciré et je pars respirer l’odeur de la forêt. Mais sinon j’aime beaucoup le restaurant La Couronne place du marché à Rouen. J’y suis passée récemment pour présenter mon livre. C’est un endroit où l’on se retrouvait avec ma famille pour les mariages, les communions…

Êtes-vous du genre à préparer votre valise en avance ou 1h avant le départ ?
Je suis très organisée. Il le faut !

Un plat étranger que vous adorez manger ?
Le pad thaï végétarien, j’adore ça.

Êtes-vous plutôt repos ou vadrouille en voyage ?
Ca dépend mais c’est vrai que depuis Rendez-vous en terre inconnue, j’apprécie beaucoup le côté crapahutage ! J’aime découvrir et faire découvrir. Par exemple, je vais à Saint Barth’ depuis 20 ans et je suis ravie de l’avoir présenté à Géraldine Parodi (co-créatrice de l’association Spero Mare, ndlr). Et puis on va avoir beaucoup de voyages dans le cadre de l’association, on va pouvoir partir à la découverte d’une multitude de fonds marins.

Une musique qui vous fait voyager ? 
Il y en a tellement ! Mais là je dirais Angels de the XX.

Si votre métier était un voyage ? 
Il serait sous l’eau pour découvrir des espèces. Maintenant que l’on connait l’espèce humaine, il y en a plein d’autres à découvrir… plus intéressantes ! (rires).

Merci à Estelle pour sa gentillesse et sa disponibilité. Retrouve ici toutes les interviews voyage.

Photo TF1 / Alain Issok / Ushuaïa TV

L’expo “Les yeux dans le bleu” est programmée jusqu’au 31 novembre 2020 au Musée Mer Marine.
89 rue des Etrangers. Accès : tram B station Achard.

Vous aimerez aussi

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.