Skip to content

Découvrir Wroclaw en huit-clos

Découvrir Wroclaw, c’est d’abord s’offrir un cours de géo en accéléré. Car si la ville a fait parler d’elle en 2016 en devenant “Capitale de Culture”, rares sont ceux (genre comme moi) à savoir la placer correctement sur une carte. C’est dans le Sud-Est de la Pologne, à trois pas des frontières tchèque et allemande, que celle que certains surnomment “la Venise polonaise” déploie ses kilomètres de canaux. Découvrir Wroclaw, c’est aussi apprendre à prononcer correctement son nom à la polonaise. Celle que l’on prononce Vrrrrasoif est une cité joueuse, particulièrement à Noël où les petits chalets de bois prennent possession de la place principale. Je suis allée vérifier par moi-même au coeur du mois de décembre (je suis le dévouement) si un séjour dans cette ville valait le coup. Spoiler : oui. Je t’explique pourquoi ci-dessous.

Découvrir Wroclaw

Parce que Wroclaw, c’est choupinou

Capitale de la Silésie, Wroclaw est la quatrième ville de Pologne, soit l’équivalent de Toulouse chez nous. Sauf qu’à Wroclaw, on ne compte que 632 020 habitants contre seulement 466 297 Toulousains (Rep à sa la Ville Rose !). Discrète, la cité polonaise fait peu parler d’elle et pourtant, dieu sait qu’elle aurait des choses à raconter. A commencer par son histoire qui a façonné un à un, tous les édifices qui la composent. Ainsi, l’architecture métissée témoigne de chaque peuple à laquelle la ville a un jour appartenue. Fondée au Xème siècle, la bourgade aime brouiller les pistes. Pour peu, on se croirait sur la Grand Place de Bruxelles ou de Bruges lorsqu’on s’aventure sur la place du Marché encerclée d’immeubles pastel croquignolets. Au fil de tes promenades, tu pourras ainsi croiser des immeubles de style bohémien, prussien, autrichien et tout un tas de nationalité en “en”. Idéal pour voyager dans les siècles sans aller bien loin. Cerise dans le chocolat chaud : le climat en hiver, moins rigoureux que chez ses copines Varsovie et Cracovie. En effet, il n’est pas rare que le thermomètre grimpe à 10°C au mois de décembre (mais qu’il dégringole à 0 en janvier / février… prévois donc les moufles au cas où).

A voir au fil de ta promenade (dans le désordre) :

– La Halle du Centenaire : Wystawowa 1, 51-618 Wrocław. www.centrumpoznawcze.pl/en
Bâtisse étonnante dont tu pourras découvrir les secrets dans l’expo attenante. De nombreux évènements y sont organisés comme un salon du livre lors de notre passage.
Le quartier juif : pour te perdre dans le dédale de ruelles, tester ses restaurants (voir adresse en fin d’article).
L’université : n’hésite pas à entrer à l’intérieur pour découvrir les merveilles de cet édifice.
Le marché couvert (Hala Targoya) : Piaskowa 17, 50-359 Wrocław.
Le genre de marché sans chichi ou l’on aime flâner pour ramener des mets locaux ou des trucs dont on n’a pas besoin.
– Le jardin zoologique : Wróblewskiego 1-5, 51-618 Wrocław. www.zoo.wroclaw.pl/en
Que l’on aime ou pas les zoos, force est de constater le level de ce spécimen et de son Africarium qui, comme son nom l’indique, accueille des bestioles venues de l’autre côté de la Méditerranée.
L’oeuvre “le Train vers le Paradis” : créée par Andrzej Jarodzkiette, cette locomotive plantée dans le sol est pour le moins insolite.
Les fresques de street art dans le quartier Nadodrze au nord de la ville.

Découvrir Wroclaw Halle du Centenaire

Wroclaw Halle du Centenaire

Découvrir Wroclaw zoo

Découvrir Wroclaw jardin zoologique

Découvrir Wroclaw africarium

Découvrir Wroclaw gipsy

Découvrir Wroclaw Street art

Découvrir Wroclaw art de la rue

Découvrir Wroclaw marché couvert

Découvrir Wroclaw marché

Découvrir Wroclaw shopping

Parce qu’on peut partir à la chasse aux nains

Il paraitrait qu’il s’agirait plutôt de lutins ou de gnomes (krasnale en langue autochtone). Quoiqu’il en soit, cela fait 17 ans que ces petites choses règnent sur Wroclaw et ceci dans le plus grand des calmes. L’invasion des nains a débuté lors de la commémoration du mouvement anarchiste “Alternative orange”, dont le symbole était (je te le donne en mille) un nain. Depuis, plus de 350 figurines de bronze squattent les rues de la ville, certaines ayant élu domicile dans des endroits insolites, à l’image du spécimen installé dans l’encadrement de la fenêtre de l’ancienne prison. Aujourd’hui, tout le monde peut commander sa petite petite créature. Deux choix s’offrent alors : l’installer chez soi ou la faire poser sur l’espace publique pour l’éternité. L’avantage avec la deuxième solution, c’est que cela fait un nain de plus à chercher dans la bourgade. Un superbe jeu de piste testé et approuvé par moi-même (je n’aurais en revanche pas passé commande pour un mini-moi et n’aurais donc pas laissé de trace à Wroclaw pour la postérité) (c’est tout de même ballot).

Chasse aux nains : Cette carte online te permettra de connaître les emplacements des nains dans la ville.
Sinon, l’Office de Tourisme fournit également une carte papier pour débusquer une bonne partie d’entre eux.

krasnale Wroclaw

Chasse aux nains Wroclaw

Nain prison Wraclaw

krasnale Wroclaw Pologne

Gnomes Wroclaw

Parce qu’il s’agit de la Venise polonaise

On ne compte plus le nombre de villes qui ont raflé ce surnom. Un hommage pour toutes celles qui ont cet honneur dans le monde. Avec ses kilomètres de canaux, ses 12 îles et ses 120 ponts (et des brouettes), Wroclaw fait donc partie du cercle prestigieux des cités romantico-romantiques mais ici, les couples pourront se selfier à leur aise sans jouer des coudes comme sur la place Saint Marc. A Wroclaw, c’est sur le pont de l’Amour que les tourtereaux sont invités à se bécoter puis à déposer un cadenas à l’effigie de leur affection. Inutile de dire que le pont croule sous le poids des sentiments, à l’instar de son homologue parisien avant que les objets ne soient retirés. Si le temps le permet (<= s’il ne fait pas -8000 degrés, voir paragraphe précédent), balade-toi d’île en île. D’aventure en aventure, tu croiseras la route de bâtisses et monuments de renom, telle que la superbe cathédrale Saint Jean-Baptiste (Ostrów Tumski).

La cathédrale Saint Jean-Baptiste : plac Katedralny 18, 50-329 Wrocław (possibilité de grimper dans l’une des tours et ainsi avoir une vue sur la ville).

Wroclaw Ostrów Tumski

Cathédrale Saint Jean-Baptiste Wroclaw

Wroclaw by night

Parce que les musées envoient du lourd

L’Histoire, l’art, l’automobile, l’architecture, les jeux vidéos, la pharmacie, l’eau… Les gens de Wroclaw maîtrisent de nombreux sujets et le crient haut et fort dans leurs musées. En plus de cours en accéléré sur des thématiques diverses et variées, tu pourras en outre assister à une scénographie ultra-léchée dans les établissements visités, en particulier dans le Centrum Historii Zajezdnia dans lequel on vit un véritable retour vers le futur, du début de la 2ème Guerre Mondiale à aujourd’hui, le tout dans des décors plus vrais que nature. Mention spéciale pour le wagon destiné aux déportés qui ne laisse personne indemne. Autres belles surprises : Hydropolis, sorte de mini Cité des Sciences dédiée au merveilleux monde de l’eau et le musée des arts contemporains, bâtiment blanc immaculé consacré aux oeuvres (insolites dirons-nous) d’artistes locaux. Enfin, à ne pas louper : Kolejkowo et ses maquettes, ses trains miniatures et sa bonne soeur qui fait du vélo (j’offre un alpaga en peluche au premier qui m’enverra une photo de la nonne cycliste).

Centrum Historii Zajezdnia : Grabiszyńska 184, 53-235 Wrocław. www.zajezdnia.org
HydropolisNa Grobli 17, 50-421 Wrocław. www.hydropolis.pl
Museum of Contemporary Art : Pawilon Czterech Kopuł,, Wystawowa 1, Wrocław. www.pawilonczterechkopul.pl
Kolejkowo : plac Orląt Lwowskich 20B, 53-605 Wrocław.

Centrum Historii Zajezdnia Wroclaw

Wroclaw Pologne

Centrum Historii Zajezdnia

Musée Centrum Historii Zajezdnia

Solcito Museum of Contemporary Art

Museum of Contemporary Art Wroclaw

Découvrir Wroclaw musées

Découvrir musées Wroclaw

Découvrir Wroclaw Hydropolis

Wroclaw Hydropolis

Visiter Hydropolis wroclaw

Aller Hydropolis wroclaw

Visiter Kolejkowo

Visiter Kolejkowo wroclaw

Découvrir Kolejkowo wroclaw

Parce que le marché de noël de Wroclaw casse la (les) baraque(s) 

Dernier atout de taille et ceci dès la fin du mois de novembre, le marché de noël. L’excursion incontournable pour tout visiteur pendant cette période, même si ledit visiteur n’est pas fan des machins qui clignotent et des chansons de Mariah Carey que l’on garde dans la tête pendant 15 jours. Comme dans de nombreuses villes de l’Est, le Christmas Market de Wroclaw envoie du lourd, du très lourd. D’abord parce qu’ici, on boit le vin chaud dans les mini-bottes en porcelaine les plus kitchs/mignonnes du monde et on mange plein de trucs gras mais très bons. Ensuite parce qu’il est facile de trouver des produits de qualité dans ses centaines maisonnettes de bois. Au programme de ton shopping de fête : des (fausses) peaux de bêtes à installer devant ta cheminée, des foulards muticolores vendus autour de 5 euros pièce (contre une vingtaine en France), des cartes postales en bois et de la déco qui brille. Enfin, pour les attractions dont certaines s’apparentent plus à celles d’une fête foraine, à l’instar de la chenille–train ou du bar à deux étages. Bref, du bon temps en perspective, même si tu n’es pas très fan du jour de la naissance de Jésus.

Marché de Noël : Place du Marché (Rynek). Tous les jours de 10h à 21h, jusqu’au 31 décembre.

Découvrir Wroclaw Pologne

Découvrir Wroclaw Noël

Découvrir Wroclaw Hiver

Découvrir marché de noël Wroclaw

Découvrir Wroclaw week-end

Découvrir Wroclaw vacances

Découvrir ville de Wroclaw

Découvrir Wroclaw, version pratique

Y filer : Difficile de rejoindre Wroclaw autrement qu’en avion, excepté si tu as beaucoup de temps devant toi.
– De Paris : vol direct avec Air France (1h30 environ)
– De Bordeaux : escale à Paris ou ailleurs (Francfort pour ma part). Comptez une demi-journée de voyage.

Pour que tes nuits soient douces : L’hôtel Sofitel propose des chambres autour de 80 euros la nuit à cette période de l’année.
Świętego Mikołaja 67, 50-127 Wrocław

Sofitel Wroclaw

Pour que ta peau du ventre soit bien tendue :
– Mango Mama : Resto indo-thaï original et surtout très très bon. Świętego Mikołaja 77, 50-128 Wrocław. Tél. : +48 71 721 51 09
– Pod Fredra : Resto typique du coin posé sur la place principal. Rynek 1, 50-116 Wrocław. Tél. : +48 71 341 13 35
– Konspira : Resto vintage où les (immenses) plats servis pourraient te nourrir pendant 3 jours. Plac Solny 11, 50-029 Wrocław. Tél. : +48 796 326 600
– Sarah : Délicieuse cuisine juive dans un déco vintage à tomber (choisir le “beef cymes” s’il est au menu et le hummus) Pawła Włodkowica 5, 50-072 Wrocław. Tél. : +48 609 990 197
– Fuzjana Solnym : Cuisine moderne et créative dans un cadre contemporain. Plac Solny 4, 50-060 Wrocław. Tél. : +48 71 302 75 56
– Browar Stu Mostów : Une brasserie à visiter où tu pourras autant lever le coude que la fourchette. www.100mostow.pl/en (pas testé mais recommandé)

Pour faire le plein de caféine / théine : Café Rownik – Jedności Narodowej 47, 53-110 Wrocław. Tél. : +48 609 061 894

Restaurant Wroclaw

Manger Wroclaw

Bonnes adresses Wroclaw

Où manger Wroclaw

Mets à tester absolument :
– Les pierogis, sorte de petites chaussons fourrés au fromage (voir photo ci-dessous) et à la pomme de terre
– Le goulash, sorte de boeuf bourguignon (également appelé “hungarian” stew)
– Les millions de soupes trop bonnes : la borscht clear (betteraves) et la zurek-sour rye (difficile de savoir ce qu’il y avait à l’intérieur mais le goût était très très bon)

Pierogis Wroclaw

Plus d’infos :
www.visitwroclaw.eu
www.jarmarkbozonarodzeniowy.com/jarmark

Pour info, ce séjour à Wroclaw a été réalisé dans le cadre d’un partenariat avec l’office de tourisme de la ville que je remercie chaleureusement pour son accueil. Je reste évidemment libre de mes écrits. 

8 Comments

  1. Je veux aller à la chasse aux nains et manger les chaussons au fromage maintenant!

    • Nah, la chasse aux nains, ça m’est spécialement réservé, de même que les peaux de bêtes devant ta cheminée ;-)

      • Solcito Solcito

        Comme je viens de répondre à Annabelle (voir commentaire ci-dessous) je propose qu’on se booke un charter pour se faire un lâcher… pardon une chasse aux nains (avec achat de peaux de bête en bonus si tu veux).

        • Ouiiii, j’embarque! Mais loin de moi l’idée de vous scandaliser (ou de vous faire peur) mais en plus, puisque je viens d’une famille de chasseurs typique de la forêt québécoise, j’ai sûrement un sens inné pour la traque aux nains… et aux peaux de bête! ;-)

          • Solcito Solcito

            Tu sais Annabelle, les nains de bronze ne partiront pas en courant en te voyant arriver donc je ne suis pas sûre que les talents dont tu parles soient très utiles ;)
            (si si j’ai peur maintenant haha)

    • Solcito Solcito

      Lolo aussi veut aller à la chasse aux nains, donc je propose qu’on se booke un charter et qu’on aille tous ensemble à Wroclaw !

  2. la chasse aux nains je crois que c’est ce qui me tente le plus! et j’avoue que je ne savais pas non plus où était cette ville :)

    • Solcito Solcito

      Si tu veux Aurélie, tu peux rejoindre la #TeamdeChasseursdeNains constituée d’Annabelle, Lolo et moi-même ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.