Skip to content

Machu Picchu : les 5 commandements d’une visite réussie

Previously sur Solcito : je t’emmenais faire coucou au Salkantay, plus haut sommet de la cordillère de Vilcabamba avec ses 6 271 m, et nom d’un somptueux trek péruvien. Aujourd’hui, je poursuis le voyage en t’embarquant avec moi dans l’étape ultime de ce trek. L’apothéose du voyage. L’un des rêves d’une vie (de la mienne en tout cas). Mesdames, messieurs, le Machu Picchu <3. Star de tous les guides/bouquins consacrés au pays, la cité Incas est un joyau à ne rater sous aucun prétexte. Toutefois, quelques conseil s’imposent pour découvrir la « Nouvelle Merveille du Monde » sous son meilleur jour, histoire que le tien soit le plus agréable possible (surtout après 4 jours de marche). Machu Picchu : les 5 commandements d’une visite réussie.

1/ Une réservation en amont tu prévoiras 

Mieux vaut prévenir (sortir sa CB bien en avance) que guérir (se retrouver sur le carreau à Aguas Calientes) (ou devoir vendre un rein et une jambe pour choper un billet à l’arrache). Avec ses 5000 entrées quotidiennes, le Machu Picchu affiche « sold out » bien avant le Jour J, sans parler des 2 options de visites supplémentaires qui se vendent plus vite que des petits pains.

Il existe en fait 3 types de billets : le site seul, le site avec le Huayna Picchu (200 max par jour), ou le site avec la montagne. Si tu as booké un trek via une agence, fort à parier que l’entrée fasse partie du package. En revanche, vérifie avant le départ que le Huayna Picchu ou la montagne font partie du (gros) lot… Peut-être devras-tu payer un supplément.

Très convoité, le Huayna Picchu offre une vue superbe (celle des cartes postales avec le lama) (rien que ça) sur la citadelle, encore faudra t-il avoir le courage de le grimper. Installée de l’autre côté du site, la Montagne est moins demandée et pour cause : l’ascension encore plus sportive pour arriver à son sommet. Mais les différents paliers te permettront de shooter la vue sans trop te fatiguer.

Si tu viens par tes propres moyens, je te conseille de ne pas traîner pour booker ton billet. Direction le site web officiel pour décrocher ton sésame. Attention depuis 2017, le gouvernement a mis en place une petite nouveauté qui ne plaira pas à tout le monde. Il y a désormais 2 groupes de visite : le premier de 6h et 12h, le second de 12h à 17h30.

Tarifs :
– Machu Picchu seul : 152 Soles soit environ 39 euros (bim)
– Avec l’option Montagne ou Huayna Picchu : 200 Soles (51 euros).
– Étudiants étrangers venus étudier au Pérou et moins de 18 ans : -50%

2/ L’ascension du Machu Picchu à pied tu oublieras

Surtout si tu viens de te coltiner un trek de 4 jours juste avant (<< toute ressemblance avec une personne écrivant ces lignes n’est pas purement fortuite). Et surtout si tu préfères garder tes cartouches pour être au meilleur de ta forme lors de cette journée tant attendue (voire méritée).

Pour se faire, il faudra mettre le réveil très très tôt pour faire partie des premiers à attendre le départ du premier bus, à 5 h du matin, et ainsi pénétrer sur le site à 6h du matin pétante, lors de l’ouverture. Après une attente agglutinée sur les marches à l’entrée du site, tu auras le site pour toi (ou presque) pendant quelques instants, aux premières lueurs du jour. Magique il faut tout de même l’avouer.

Tarif : compte une quinzaine d’euros le ticket de bus (l’aller seulement) (ça serait trop facile sinon), rien du tout si tu préfères monter par toi-même. Dans ce cas, prévois une lampe frontale et une grimpette plutôt sportive.

3/ Organisé(e), tu seras

Lors de mon passage en 2016, le Machu Picchu fût à moi pour la journée complète. Il va falloir désormais composer avec les nouvelles règles énoncées plus haut. Une bonne chose pour la préservation du site (moins de monde sur 2 créneaux), ce qui te permettra également d’avoir un peu moins de figurants sur tes photos souvenir.

Deux options donc si tu as bien suivi (sinon je t’invite à relire le point numéro 2) : choisir le lever ou le coucher de l’astre royal. Je ne saurais te conseiller, n’ayant pour ma part testé que la première option. L’un ou l’autre te réservera quoiqu’il arrive des variations de lumière à couper le souffle.

Que tu choisisses l’un ou l’autre, tu devras débuter ta virée par une visite de la cité (administrative et sacrée), accompagné d’un guide. Puis, libre à toi de déambuler dans les méandres de ce site gigantesque. Un conseil : abandonner la cité dès la fin de la visite guidée afin d’y revenir après, lorsque tous les touristes se seront éparpillés.

Temple du Soleil, palais et tombe royaux, rocher funéraire, demeure de la princesse, place sacrée avec le temple des 3 Fenêtres et le temple Central, horloge solaire… Il y en a des choses à voir en s’aventurant le long de ses canalisations d’origine (comme quoi nous n’avons rien inventé) dans ses ruelles escarpées et ses bâtisses abandonnées… mais si bien conservées.

4/ Le pont des Incas et le Temple du soleil tu n’oublieras pas

Bien-sûr, il y a la cité mais le Machu Picchu regorge d’un paquet d’endroits un peu planqués, où de nombreux touristes ont la flemme d’aller. Premier arrêt : la Porte du Soleil – à ne pas confondre avec le temple – située à une bonne heure et demi à pied de l’entrée. Si le chemin n’est pas de tout repos, la tranquillité, la vue et les photos sur la citadelle valent clairement la virée.

Deuxième point d’intérêt : le pont des Incas. Bien que la route ne soit pas conseillée aux personnes sujettes au vertige (<<moi), bien que l’on ne puisse pas le traverser ni même trop s’en approcher, le bazar vaut également le détour. Ne serait-ce que pour admirer la prouesse technique et le paysage à tomber (au sens figuré hein).

5/ Tamponner ton passeport tu effectueras

Dernière tâche à effectuer avant ton départ du site : laisser une trace de ton passage  dans le bouquin le plus important de ton voyage >> ton passeport. Installé à la sortie, ce souvenir est gratuit – contrairement aux autres hors de prix – et permet d’emporter avec soi un petit bout du Machu Picchu (sans toucher au patrimoine).

***Les conseils***

Pour débarquer au Pérou : Se rendre au Pérou n’est pas donné… Des comparateurs de vols te permettront de trouver le billet le meilleur marché. Deux solutions : le vol direct avec notre chère compagnie nationale ou celui avec escale qui allongera forcément ton voyage (jusqu’à une vingtaine d’heures de vol). Note que mon côté, j’ai décroché un A/R direct (12h de vol environ) à 750 euros, seulement 2 semaines avant le départ. N’hésite donc pas à tenter ta chance même en dernière minute. Si tu optes pour l’escale (il y a de fortes chances que le ticket soit moins cher tout de même) évite de passer par les Etats-Unis (ESTA à payer et immigration très pénible). Vérifie également que tu n’auras pas à changer d’aéroport.

Pour arriver au Macchu Picchu à pied : Faire appel à une agence sérieuse telle que Terra Andina Peru afin d’être en petit groupe ou d’être pris en charge par 2 guides. Compte autour de 250/350$ pour une prestation de qualité (+ 30$ de pourboire). Le forfait inclut le transfert, l’hébergement avec matelas, les repas, l’eau, le transport des bagages en mule (jusqu’à 8kg / personne), l’entrée au Machu Picchu (navette et ascension de la Montaña ou du Huayna Picchu en option) et le train retour Aguas Calientes-Ollantaytambo.

Pour que ta peau du ventre soit bien tendue : Sur place, la nourriture te coûtera un rein, voire deux bras. Deux solutions : manger après la visite à Aguas Calientes ou embarquer des petits snacks à déguster sur place. La nourriture étant interdite sur le site, je te conseille de ne pas ramener le pique nique complet et surtout de n’oublier aucun déchet.

Pour vivre l’expérience au mieux : Prévois d’embarquer quelques affaires indispensables : eau, chaussures de marche, coupe-vent, pull, crème solaire, chapeau et lunettes (ça peut taper en haut). Note que certains objets sont tout bonnement interdits sur place tels que les sacs d’une taille supérieure à 40x35x20 cm, les selfie sticks, les poussettes, les parapluies ou les bouteilles d’alcool.

 

 

 

14 Comments

  1. C’est beauuuuuuuu ! Ils était forts quand même ces mayas, aller construire une telle (merveille de) cité tout là-haut … Et la vue sur les alentours est vraiment à tomber (heureusement que tu n’as pas dégringolé – quel drôle de mot quand on y pense – quand même !)
    Merci pour cette belle évasion hors du temps Odile !

    • Solcito Solcito

      Oh oui que c’est bô <3 J'espère que tu auras l'occasion de t'y rendre un jour chère Odile (sans glisser). Merci pour ton commentaire en tout cas !

  2. charlene charlene

    Magnifiiiiique! Quelle merveille! Merci pour ces découvertes! Un régal pour les yeux

    • Solcito Solcito

      Merci à toi pour ton commentaire, un régal pour mes yeux <3

  3. La grande classe le tampon Machu Picchu !!

    • Solcito Solcito

      Et ouais t’as vu :D

  4. Rahhhh je me souviens comme si c’était hier cette incroyable visite !
    Le jour où j’y étais, la brume entourait tout le lieu, c’était presque magique.

    Et, je n’ai pas non plus oublié le tampon sur le passeport mais le mien a un petit plus dont je ne suis pas peu fière : il a la mention 100 Anos, parce je suis y allée l’année du centenaire de la découverte #vantarde

    • Solcito Solcito

      Alors ça c’est la grande grande classe. C’était quelle année ? Le jour de notre visite il faisait grand beau, mais je t’avoue que j’y retournerai bien pour le voir sous la brume (#lexcuse).

  5. mais comment je suis trop jalouse du tampon Machu Picchu !!

    Je veux bien croire que le site t’éclate les rétines même si tu l’as vu 1000 fois avant en photo. c’est tellement waouhh !!

  6. Authentik Vietnam Authentik Vietnam

    Wouahh! C’est magnifique. Merci de vos bons conseils, très utile!

    • Solcito Solcito

      Merci beaucoup (et n’hésite pas si tu as des questions au moment où tu partiras :)

  7. Authentik Vietnam Authentik Vietnam

    C’est superbe! Wouah ca me fait très envie d’y aller <3

    • Solcito Solcito

      En effet, c’est un très (TRES) beau site <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *