Skip to content

Bordeaux fête le vin (et moi aussi)

Cela faisait un petit moment que l’on n’avait pas parlé de pinard par ici. On s’appelle cela du lifestyle (de l’art de vivre à la française) en jargon bloguesque. Il est temps de s’y réintéresser par le biais de l’un des crus les plus célèbres du monde aka le Bordelais. Ce week-end, la capitale de la Nouvelle Aquitaine célébrait son breuvage star avec une fête qui se tient tous les deux ans sur les quais. Fête du vin + Euro (vin + bière) : le cocktail était explosif (sans mauvais jeu de mot) dans les rues d’une ville envahie des touristes du monde entier. J’ai été testé pour toi cette manifestation haute en couleurs (rouge et blanc principalement) qui fêtait sa 10ème édition. 

Bordeaux fête son vin

14h30 : Le soleil (ne) vient (pas) de se lever, il est temps de faire de même avec les coudes. L’apéro géant bordelais a commencé depuis 11h du matin. Nous sommes en retard.

14h30 : Pour cela, il faut récupérer un pass Dégustation vendu 21 euros le jour J (16 euros si tu as prévu le coup en prenant le truc sur les Internet). Du format d’une carte de crédit, le sésame donne le droit à onze consos + deux coups de coeur parmi les crus déjà testés. Treize verres à picoler en quatre jour… ou une soirée. Cela porte bonheur.

14h40 : Je suis l’heureuse détentrice d’un moulti-pinard-pass, d’un ticket de transport valable 24h (boire ou conduire, il faut prendre le tram) d’un joli verre à pied et de son magnifique étui. Avec tout ceci, j’ai droit en plus à des « privilèges de différents partenaires », d’un atelier découverte au pavillon de l’Ecole du Vin de Bordeaux du CICV et à l’appli smartphone dédiée.

Bordeaux fête le vin

14h50 : J’apprends que la fiesta est née en 1998, qu’il s’agit de l’une des plus grandes d’Europe sur ce thème, et que 10 villes sont invitées cette année : Bilbao, Cap Town, Mainz, Mendoza, Porto, San Francisco, Valparaiso, Hong Kong, Québec et ma beloved Bruxelles. Un véritable tour du monde de la picole en moins de 80 heures.

15h00 : Un petit tour dans la ville s’impose. Bordeaux est en liesse, on ne sait pas trop si c’est dû au vin, au foot ou aux deux.

16h30 : La musique résonne non loin du miroir d’eau. Outre les trois villages et les nombreux pavillons dédiés aux breuvages, les occupations sont nombreuses dans la cité girondine : course de rouleurs de barriques, route du vin, spectacles, concerts, street art, live painting… plusieurs jours ne sont pas de trop pour tester les activités.

miroir d'eau

Concert de Dee Dee Bridgewater sur place des Quinconces

street art Bordeaux

17h00 : Il y a déjà du monde dans la village numéro trois. Il faut jouer des coudes pour avoir la chance de le lever et de trinquer à sa santé.

14539472973_adb7d862ae_k

Bordeaux fête le vin 2016

17h15 : Ce petit blanc sec de Mouton Cadet est bien frais, bien agréable.

17h25 : Ce petit blanc boisé de chez Cordier est bien frais, bien naménable. Ce n’est pas Muriel Robin qui dirait le contraire.

Mouton Cadet Fête du Vin

Pavillon Cordier Bordeaux

17h40 : Nous aurions peut-être dû prendre une bouteille d’eau.

17h42 : « C’est la fête du vin, pas de l’eau » me répond-on.

17h44 : « Si on avait voulu boire de l’eau, on aurait passé la soirée à Evian » m’ajoute t-on.

17h45 : Ils ont raison, je vais me resservir un godet au stand voisin. Avec la carte magique, inutile de sortir les billets. C’est tout de même très pratique (et économique) cette histoire.

18h00 : Jamais trois sans quatre. Félicie Glouglou est dans la place.

18h20 : Il y a trop de monde devant le stand de Saint-Emilion. Les participants de cette édition ont visiblement des goûts de luxe.

18h43 : Je viens de croiser un chien et un enfant avec des portes-verres. Ils sont rigolos ces Bordelais.

20160625_195416

19h : Il est peut-être temps de faire une pause dîner pour esponger notre buvin du jour (comme butin mais en vin).

23h00 : La pause dîner s’est quelque peu prolongée. C’est déjà l’heure du splendide spectacle « Racines » projeté tous les soirs à la nuit tombée. Véritable son et lumière diffusé sur la façade du palais de la Bourse, le spectacle raconte aux spectateurs l’histoire du vin par le biais de mapping, Vjing et plein d’autres mots en « ing ». Un peu de culture oenologique n’a jamais fait de mal à personne, surtout lorsque c’est joli.

spectacle multimédia Bordeaux fête son vin

Son et lumière Bordeaux fête son vin

23h30 : C’est l’heure du feu d’artifice. Les Bordelais ont de la chance : leur ciel fait le show tous les soirs de la fête pendant une vingtaine de minutes.

23h35 : les pavillons sont fermés, c’est le bouquet. Le vin ne perd rien pour attendre. Rendez-vous le lendemain dès 11h pour lui refaire sa fête.

Rendez-vous en 2018 pour la prochaine édition. En attendant, toutes les infos >> ici << (à la tienne).

Feu d'artifice Bordeaux fête son vin

Photos : Solcito & Jean-Michel Destang

 

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *